Marcher pour la science

Des citoyens de plus de 500 villes à travers le monde sont invités à appuyer la science.

18 Avril 2017 à 16H39

Plus de 500 marches seront organisées à travers le monde.

Le 22 avril prochain, Jour de la Terre, des citoyens de partout dans le monde marcheront pour la science. March for science est une initiative américaine, dont le centre est à Washington. En parallèle, 514 marches seront organisées dans différents pays, y compris à Montréal et dans 17 autres villes au Canada. Ces marches visent à souligner l'importance de la recherche, du savoir et des sciences pour le développement des individus et des collectivités. À Montréal, les citoyens sont invités à marcher de la Place Émilie-Gamelin à la Place du Canada, de midi à 14h.

Jérémy Bouchez, étudiant à la maîtrise en sciences de l'environnement, et Ariane Ollier-Malaterre, professeure au Département d'organisation et ressources humaines de l'ESG UQAM, figurent parmi les principaux organisateurs de la marche de Montréal, avec d'autres chercheurs, enseignants et communicateurs scientifiques.

La Marche pour la science est un mouvement non partisan qui cherche à célébrer la contribution de la science à la société, notamment dans les domaines de la santé, de l'éducation, de l'environnement et de l'économie. Elle est aussi un appel à la vigilance afin de protéger la communauté scientifique contre la censure, les coupes budgétaires, l’ingérence gouvernementale ou corporative, et les atteintes aux droits humains de ses membres en raison de leur nationalité, de la couleur de leur peau, de leur identité de genre, de leur orientation sexuelle, de leur religion ou de leurs positions politiques. Elle veut enfin marquer la solidarité avec les scientifiques américains, actuellement sous-financés, censurés et victimes d'un gouvernement aux politiques hostiles.

Appui de l'Acfas

En plus d'appuyer la tenue de la marche, l'Association francophone pour le savoir (ACFAS) organisera, le 21 avril, un Bar des sciences sous le thème «Marcher pour la science, une affaire de démocratie», auquel participera le professeur du Département d'histoire Yves Gingras, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire et sociologie des sciences. Animé par Frédéric Bouchard, président de l'ACFAS, l'événement se déroulera de 17h à 19h au bar l'Assommoir (211, rue Notre-Dame Ouest). Il réunira également Stéphane Aubry, de l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada, Valérie Borde, journaliste scientifique, et Pascale Lehoux, de l'Université de Montréal.

Plusieurs autres organisations soutiennent la Marche pour la science: le Conseil central du Montréal Métropolitain- CSN, la Centrale des syndicats du Québec, Évidence pour la Démocratie, l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada, le Syndicat des professeurs et professeures de l’UQAM et le Syndicat des professeures et professeurs de l’Université du Québec à Chicoutimi.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE