Montréal numérique 2017

L'école d'été se consacre à l'exploration des relations entre l'histoire, le patrimoine et les nouvelles technologies.

8 Août 2017 à 15H46

L'école d'été abordera notamment les enjeux entourant l'utilisation de projections architecturales et de médias interactifs à des fins commémoratives, comme c'est le cas dans le Vieux-Montréal avec le projet Cité Mémoire.Photo: Cité mémoire (montrealenhistoires.com)

L'École d'été Montréal numérique 2017, un lieu de formation consacré à l'exploration des relations entre l'histoire, le patrimoine et le numérique, en est à sa quatrième et dernière édition cette année. «Nous arrivons au bout de l'aventure, qui aura permis à plusieurs étudiants en histoire d'acquérir des connaissances en lien avec les humanités numériques», affirme Joanne Burgess, professeure au Département d'histoire et directrice du Laboratoire d'histoire et de patrimoine de Montréal.

C'est en 2014 que cette école d'été a vu le jour, à l'initiative de Joanne Burgess et de quelques collègues de l'UQAM et de l'Université de Sherbrooke. À l'époque, le développement de logiciels et d'outils informatiques permettant aux historiens d'aller plus loin dans leur travail s'annonçait prometteur. «Le numérique venait transformer les pratiques muséales et presque tous les aspects de la connaissance, de la documentation, de la gestion et de la mise en valeur des divers patrimoines», précise Joanne Burgess.

Une étudiante présente le modèle d’un immeuble du Vieux-Montréal qu’elle a réalisé pendant l’École d’été de 2015.Photo: Christian Bujold

Dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, l'édition 2017 de l'école d'été a pour thème «Commémoration, interactivité et visualisation». «Il s'agira d'abord d'explorer et de comprendre comment la commémoration se déploie et s'organise, puis, dans un deuxième temps, d'acquérir des compétences numériques. Chaque année, nous examinons différents logiciels, applications et outils numériques afin de les comprendre et de les évaluer. Cette année, les participants vont se familiariser avec la cartographie historique interactive en utilisant la plateforme du Système de cartographie de l'histoire de Montréal (SCHEMA)», souligne la professeure. Les étudiants travailleront notamment sur les événements commémoratifs qui ont eu lieu en 1942 et en 1992, lors du 300e et du 350e anniversaire de la ville. «Ils vont également s'initier aux enjeux de l'utilisation de projections architecturales et de médias interactifs à des fins commémoratives», ajoute-t-elle.

Un mini colloque au cours duquel les étudiants présenteront par affiches les résultats de leurs travaux réalisés durant la semaine viendra clore l'événement, qui a lieu du 13 au 19 août. «Nous sommes fiers d'avoir réussi à concocter une programmation enrichissante au cours de ces quatre éditions. Les étudiants et les conférenciers invités ont été nombreux, par le passé, à nous signifier qu'ils avaient adoré l'expérience», note la chercheuse.

Table ronde ouverte au public

La programmation de Montréal numérique 2017 comprend un événement public, une table ronde intitulée La mémoire citoyenne, qui aura lieu le 15 août, à 18 h, au DS-1950. Celle-ci portera sur les enjeux de la sauvegarde et de la transmission de la mémoire de luttes et d'initiatives citoyennes. Elle sera animée par Joanne Burgess et réunira Ross Higgins, cofondateur des Archives Gaies du Québec, Dimitri Roussopoulos, cofondateur du Comité des citoyens de Milton-Parc et Ronald Rudin, professeur au Département d'histoire de l'Université Concordia et auteur du projet Le retour des voix au Parc national Kouchibouguac.

Forum d'histoire et de patrimoine à l'automne

Dans le cadre du 375e anniversaire de la fondation de Montréal, le Laboratoire d'histoire et de patrimoine de Montréal et les Archives de la Ville de Montréal organisent le Forum d'histoire et de patrimoine de Montréal - Découvrir la métropole par ses quartiers, qui aura lieu du 26 au 28 octobre 2017 au Cœur des sciences de l'UQAM. Des kiosques, des conférences, des projections de films et de documents d'archives, des séances d'affiches, des démonstrations de réalisations numériques et des balades scientifiques sont au programme. Le Forum a pour objectif de faire connaître aux Montréalais la richesse des quartiers de la métropole grâce à des initiatives novatrices, élaborées tant par la communauté que par le milieu académique.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE