Ginkgo café-bar

Un nouveau restaurant ouvrira bientôt ses portes à l'UQAM.

5 Juillet 2017 à 11H02

Le Ginkgo café-bar ouvrira ses portes à la rentrée dans les espaces occupés par le bistro Sanguinet au pavillon J.-A.-DeSève (DS). Photo: Wikipedia

Le Ginkgo café-bar, c'est le nom du nouveau restaurant qui ouvrira ses portes à la rentrée dans les espaces occupés jusqu'à maintenant par le bistro Sanguinet au pavillon J.-A.-DeSève (DS). Le ginkgo, c'est aussi le nom de cet arbre chinois, dont les feuilles sont utilisées en phytothérapie pour traiter les problèmes de mémoire et de concentration.

Le restaurant de quelque 200 places, qui détient également un permis d'alcool, sera ouvert tous les jours dès sept heures le matin pour servir les petits-déjeuners. Au menu: des repas santé, bios et végans, midi et soir, ainsi qu'un bar à salades. La cuisine sera ouverte du lundi au samedi jusqu'à 22 h. Deux terrasses extérieures (une dans la cour arrière et une autre sur la rue Sanguinet) seront aussi aménagées ainsi qu'un comptoir express pour acheter des plats et des boissons pour emporter. «Les emballages seront les plus écologiques possible et les menus seront, par exemple, imprimés sur du papier recyclé, précise Georges Ejeil, homme d'affaires en restauration et nouveau propriétaire du Ginkgo café-bar, dont le projet a été retenu parmi une vingtaine de propositions. On aimerait également installer des panneaux solaires dans le restaurant, qui aura les allures d'une serre.» Le propriétaire promet ainsi un décor dans lequel la verdure tiendra la vedette.

Tout en offrant des repas sains à des prix compétitifs, le restaurateur se dit soucieux de desservir davantage la population de l'UQAM. «L'offre alimentaire n'est pas si grande autour de l'Université. Nous voulons devenir le cœur de l'UQAM.» La population uqamienne est invitée à y tenir des événements spéciaux tels que des lancements de livres, des 5 à 7 ainsi que des expositions artistiques. Des matchs sportifs seront diffusés sur grand écran. La mezzanine pourra aussi être louée pour des événements privés.

«Le Ginkgo café-bar se veut un lieu de rassemblement et de socialisation pour la population uqamienne, précise Yohan Gingras-Miron, bras droit du propriétaire et étudiant au baccalauréat en administration à l'École des sciences de la gestion (ESG UQAM). Nous sommes ouverts à tous les projets étudiants.»

Le Ginkgo café-bar est à la recherche de serveurs/serveuses, de barman/barmaid et de cuisiniers/cuisinières. «Même ceux qui n'ont pas d'expérience peuvent soumettre leur candidature», assure Georges Ejeil, qui est notamment propriétaire du restaurant Ôzeu/O'Bœuf dans le quartier Saint-Henri. Les étudiants de l'UQAM peuvent envoyer leur candidature par courriel à info@ginkgocafebar.ca

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE