Olga Hrycak au Panthéon

L'ancienne entraîneuse-chef de l'équipe masculine de basketball des Citadins a reçu la plus haute distinction attribuée par Basketball Canada.

19 Mai 2017 à 17H42

Légende de la photo Photo: Andrew Dobrowolskyj

Celle qui a été entraîneuse-chef de la formation masculine de basketball des Citadins depuis les débuts de l'équipe, en 2003, jusqu'à sa retraite, en 2015, a reçu la plus haute distinction attribuée par Basketball Canada le 18 mai dernier. Après 48 années dans le monde du coaching, Olga Hrycak a été intronisée au Panthéon du basketball canadien à titre de bâtisseuse.

Olga Hrycak a commencé sa carrière d’entraîneuse dans les écoles de la Commission scolaire English Montreal. Elle s’est ensuite alliée aux Cavaliers du Collège Champlain (1977-1988) avant de marquer l’histoire avec les Blues du Collège Dawson (1988-2003), équipe avec laquelle elle a remporté neuf championnats de première division, un record historique dans le sport collégial canadien.

En 2003, c’est en grande partie grâce à elle que l’UQAM obtient ses premières équipes de basketball. «Elle était la coach la plus expérimentée et la plus respectée du circuit collégial. Pour que le programme de l’UQAM décolle, on avait besoin d’elle», confie Daniel Méthot, actuel coordonnateur des sports d’excellence à l’UQAM et ancien directeur général de la Fédération de basketball du Québec.

Jusqu’en 2013, Olga Hrycak était la seule femme en Amérique du Nord à diriger une équipe masculine de basketball universitaire. CEn 11 ans à l’UQAM, elle a remporté deux championnats provinciaux. En 1984, elle était devenue une des premières femmes à faire partie d’un groupe d’entraîneurs pour les Jeux olympiques. Elle a ensuite occupé un poste d’adjointe pour l’Équipe canadienne de 1985 à 1987.

Photo: Andrew Dobrowolskyj

Cette femme débordante d'énergie, passionnée par son sport, savait s'imposer à ses joueurs, qu'elle aimait beaucoup et tentait d'aider autant sur le terrain que dans la vie. Dans le milieu du basketball québécois et canadien, sa réputation n’est plus à faire. En près d’un demi-siècle de coaching, Olga Hrycak a marqué des centaines de joueurs et formé des dizaines d’entraîneurs.

En 2015, l'entraîneuse a dû se retirer pour des raisons de santé. En octobre de la même année, elle recevait la médaille de l’UQAM pour son engagement et son rôle de pionnière dans le domaine sportif. Elle avait auparavant reçu le prix Élaine-Tanguay de l'Association canadienne des entraîneurs, le prix Thérèse-Daviau de la Ville de Montréal, le prix Femme d'influence en sport et en activité physique au Québec ainsi que le Prix hommage de la Fondation de l'athlète d'excellence du Québec. Son intronisation au Panthéon du basketball canadien a été soulignée par Radio-Canada, qui a rediffusé un reportage de 2010 à visionner pour la voir en action au milieu de ses joueurs! 

CATÉGORIES
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE