Prospère dans les études

Un outil d'aide à la réussite personnalisé est offert aux nouveaux étudiants de bac et de maîtrise.

19 Septembre 2017 à 15H46

Photo: Nathalie St-Pierre

Tous les nouveaux étudiants inscrits dans un programme de baccalauréat recevront le 25 septembre prochain, par courriel, une invitation à remplir le questionnaire Prospère (profil de succès personnel des études). «Il s'agit d'un outil élaboré par le réseau de l'Université du Québec afin de sensibiliser les étudiants aux conditions de réussite liées à leurs études», explique Nadia Palkiewicz, agente de recherche et de planification au Service de planification académique et de recherche institutionnelle (SPARI).

La création de cet outil est liée à l'enquête ICOPE (indicateurs de conditions de poursuite des études), effectuée par l'Université du Québec en 1993, 1994, 1996 et 1997, puis sur une base quinquennale depuis 2001. Cette enquête amasse des données afin de mieux cerner la réalité des étudiants qui entreprennent un programme d'études dans l'un des établissements de l'UQ. «Il s'agit d'une mine de renseignements que les acteurs du réseau ont souhaité utiliser de manière concrète, précise Nadia Palkiewicz. La création de l'outil Prospère en découle.»

Les étudiants de baccalauréat qui cliqueront sur le lien envoyé à leur adresse de courriel UQAM devront répondre à un questionnaire leur permettant d'exprimer leurs perceptions et de décrire leur situation à propos d'un certain nombre de facteurs liés à la réussite. Les questions porteront, par exemple, sur l'intention en regard du diplôme visé, le choix de l'établissement, le cheminement prévu, le sentiment d'intégration sur le plan académique, institutionnel et social, la satisfaction liée aux cours et à l'expérience institutionnelle, la perception de sa compétence en français ainsi qu'en termes de méthodes de travail et d'études, l'emploi du temps, la situation financière et l'occupation d'un emploi.

«Les réponses fournies permettent à l'outil de retourner à chacun un profil personnel et confidentiel qui représente le portrait de sa situation en regard des quinze indicateurs de réussite identifiés», explique Nadia Palkiewicz.

Ce profil – et c'est sans doute là son plus grand intérêt – est accompagné d'une liste de ressources institutionnelles associées à chacun des indicateurs. On veut ainsi faire connaître les personnes, les services ou les instances auprès desquels les étudiants pourront trouver de l'aide ou de l'information. «On pense, bien sûr, aux nombreux ateliers offerts sur une foule de sujets par les Services à la vie étudiante et le Service des bibliothèques, mais aussi à d'autres ressources offertes par la faculté ou l'école ainsi que la direction du programme», souligne l'agente de recherche et de planification.

Prospère pour la maîtrise

Les nouveaux candidats à la maîtrise pourront également se prévaloir de l'outil Prospère, qui devrait atterrir dans leur boîte courriel le 6 novembre prochain. Le questionnaire pour la maîtrise contient sept indicateurs de réussite.

Trois rappels

Trois rappels auront lieu après le premier envoi. Pour les nouveaux étudiants au baccalauréat, la date limite pour remplir le questionnaire est le 22 octobre, tandis que pour les nouveaux étudiants de maîtrise, ce sera le 3 décembre. «C'est un outil gratuit dont les étudiants devraient se prévaloir, insiste Nadia Palkiewicz. Dans les groupes de discussion avant l'implantation de Prospère, en 2006, des étudiants nous avaient raconté que le simple fait de répondre au questionnaire les avait amenés à réfléchir davantage à la façon dont ils envisageaient leur cheminement universitaire.»

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE