Implication étudiante

Quatre étudiants reçoivent une bourse pour leur implication auprès d'organismes ancrés dans leur collectivité.

7 Décembre 2017 à 11H15

Audrey L’Espérance (UQAM), Guillaume Sirois-Gingras (Université de Sherbrooke), Alexandre Brault (UQAM), Gabriel Sévigny-Ferland (UQAM) et Laurence Meunier-Dubé (UQAM).Photo: Desjardins

Quatre étudiants impliqués dans un organisme de leur collectivité ou dans une cause humanitaire ont remporté récemment une bourse d'étude de 2 500 dollars offerte conjointement par COOPSCO, le réseau de coopératives universitaires dont faire partie la Coop UQAM, et Desjardins. Les étudiants de l'UQAM Alexandre Brault (baccalauréat en action culturelle), Audrey L'Espérance (maîtrise en éducation/didactique), Gabriel Sévigny-Ferland (baccalauréat en droit) et Laurence Meunier-Dubé (maîtrise en travail social) ont ainsi raflé quatre des cinq bouses offertes dans le cadre de ce concours, lancé à l'échelle du Québec en août dernier. Tous les étudiants des cégeps et universités où l'on retrouve une coopérative scolaire (plus de 60 établissements) et qui sont membres d'une caisse Desjardins pouvaient y participer.

En plus de la bourse d'études, les gagnants ont reçu 500 dollars en produit d'épargne afin de soutenir leurs projets d'avenir et 1 000 dollars a été remis à l'organisme au sein duquel ils s'impliquent.

Les organismes qui leur tiennent à cœur

Alexandre Brault
Fondation Martin-Giard
La Fondation Martin-Giard fournit le soutien nécessaire au fonctionnement quotidien du service d’animation à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire du Cégep de Saint-Hyacinthe. C'est grâce à ce service que l'étudiant en action culturelle n'a pas décroché. Il s'y implique à titre de vice-président et son ambition après ses études, qu'il compte poursuivre jusqu'à la maîtrise en travail social, est de travailler au niveau secondaire ou collégial en animation à la vie spirituelle ou dans les services à la vie étudiante.

Audrey L'Espérance
Mouvement organisé des mères solidaires
Depuis trois ans, Audrey L'Espérance s’implique dans le Mouvement organisé des mères solidaires - MOMS. Ce centre de jour de Terrebonne accueille des mères monoparentales et leurs enfants vivant dans une situation financière précaire. Pendant que les mères participent à des ateliers, elle prend soin des enfants à la halte-garderie et y met à profit les connaissances acquises dans ses études. Elle travaille aussi à mettre sur pied des ateliers sur la conciliation du temps écran et du jeu actif.

Gabriel Sévigny-Ferland
Le Détour de Pointe-Saint-Charles
L'étudiant en droit est membre fondateur de ce projet d’épicerie coopérative de quartier, qui permettra aux habitants de la zone sud du quartier Pointe-Saint-Charles, considérée comme un désert alimentaire, d’avoir accès à des aliments frais et sains à bon prix. Il est convaincu que ce projet  améliorera durablement son milieu de vie et contribuera également à tisser des liens au sein de sa communauté.

Laurence Meunier-Dubé
Maison des jeunes Quinka-Buzz
Dans le cadre de la maîtrise en travail social, Laurence Meunier-Dubé se spécialise en intervention jeunesse afin de favoriser le développement de l’esprit critique des jeunes et leur implication dans la vie citoyenne. La jeune femme, qui souhaite faire carrière auprès des adolescents, s'implique depuis trois ans à la Maison des Jeunes Quinka-Buzz dans le quartier Centre-Sud de Montréal.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE