Enjeux municipaux

Le Conseil de diplômés de la FSPD organise une série de conférences sur le thème «Réfléchir le monde autrement».

3 Octobre 2017 à 15H06

L'animateur Pierre-Oivier Zappa écoute attentivement l'intervention de Stéphane Boyer, conseiller municipal de Duvernay Pont-Viau.Photo: Arthur Gauthier

Une quarantaine de diplômés se sont réunis à Montréal, le 30 septembre dernier, pour participer à la deuxième conférence de la série «Réfléchir le monde autrement», une initiative du Conseil de diplômés de la Faculté de science politique et de droit en partenariat avec la Communauté métropolitaine de Montréal. Animé par le journaliste de LCN et de TVA Pierre-Olivier Zappa (M.A. communication politique, 11), ce rendez-vous proposait de réfléchir aux enjeux entourant les élections municipales du 5 novembre prochain.

Le directeur général de la Communauté métropolitaine de Montréal, Massimo Iezzoni (B.A. science politique, 81), a prononcé le mot d’ouverture de la conférence, intitulée «Le monde municipal: au-delà des élections».

Après avoir profité d'un vin d'honneur, les diplômés ont participé à la discussion portant sur les principaux enjeux politiques, économiques, sociaux et environnementaux du monde municipal. Plusieurs questions ont été soulevées: Comment regagner la confiance des citoyens après la Commission Charbonneau? Les villes sont-elles de véritables gouvernements de proximité ou simplement des «créatures» de l'État? Quel est l'état de santé de la démocratie municipale quand plus de la moitié des candidats sont élus sans opposition?

Pour tenter d'y voir plus clair, le Conseil de diplômés de la Faculté de science politique et de droit avait formé un panel d'experts composé de Gérard Beaudet, urbaniste émérite et professeur à l'Université de Montréal, Stéphane Boyer (B.A. communication, politique et société, 12), conseiller municipal du district Duvernay-Pont-Viau à Laval, le sénateur Éric Forest, ancien maire de Rimouski (en différé), et Caroline Patsias, professeure au Département de science politique.

«Cette activité n’aurait pu avoir lieu sans l’engagement des membres du Conseil de diplômés de la Faculté de science politique et de droit et nous remercions tout particulièrement Monique Léveillé (B.A. science politique, 81), l’instigatrice du projet», souligne Joëlle Ganguillet, directrice du Bureau des diplômés.

Il est possible de réécouter la discussion ici:
Le monde municipal: au-delà des élections

On peut voir la galerie de photos de l'événement.

La prochaine conférence, dont la date est à déterminer, portera sur les jeunes et la politique.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE