La biophysique à l'honneur

L'UQAM est l'hôte du Symposium de la Société de biophysique du Canada.

23 Mai 2017 à 13H08

L'utilisation d'ondes lumineuses, par exemple, permet de mieux comprendre le fonctionnement des neurones.
Image: Société de biophysique du Canada

L'UQAM accueille du 24 au 26 mai le Symposium de la Société de biophysique du Canada, un événement qui réunira plus de 250 participants, lesquels pourront assister à une cinquantaine de conférences et à une centaine de présentations par affiches. «C'est un événement majeur qui permettra à l'UQAM de rayonner sur la scène nationale», affirme Steve Bourgault, professeur au Département de chimie.

Ce symposium regroupera des chercheurs et des praticiens en biochimie, physique, informatique, biologie et chimie. «Nous avons des conférenciers invités provenant de prestigieuses institutions à travers le monde, principalement des États-Unis et du Canada, mais aussi de l'Europe. Certains proviennent de l'Université Stanford, du M.I.T., de l'Université Harvard et de l'Institut Curie. D'autres travaillent au sein d'entreprises reconnues.»

La Société de biophysique profitera de l'événement pour décerner le titre de Fellow au professeur Benoît Roux, de l'Université de Chicago, une sommité en bioinformatique. Cet éminent chercheur prononcera une conférence qui figure parmi les moments forts du symposium, souligne Steve Bourgault.

«La biophysique consiste en l'utilisation d'approches physiques pour étudier des phénomènes biologiques, explique le chercheur. On pense, par exemple, à la microscopie, à la spectroscopie, aux technologies de séquençage à haut débit. Les recherches dans le domaine débouchent, par exemple, sur de nouvelles approches de détection en médecine. Quelques entreprises seront sur place afin de présenter les plus récents appareils utilisés dans le domaine.»

Le symposium est coprésidé par Steve Bourgault et Peter Pawelek, professeur à l'Université Concordia. Isabelle Marcotte (UQAM), Sabrina Leslie (McGill), Guillaume Lamoureux (Concordia) et Anthony Mittermaier (McGill) font également partie du comité organisateur.

École d'été sur les protéines

En marge du symposium, les étudiants de cycles supérieurs organisaient une école d'été les 22 et 23 mai. «Cet événement comprenait un ensemble de cours théoriques et pratiques sur la biophysique des protéines, explique Steve Bourgault. Une quarantaine d'étudiants aux cycles supérieurs des principales universités québécoises ont participé à cette activité.» 

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE