Des profs engagées

Trois enseignantes du primaire et du secondaire sont honorées pour leurs projets mobilisateurs. 

26 Octobre 2017 à 9H52

Ariane Larocque, entourée de ses élèves et de Yolande Brunelle et Louis-Philippe Dubois, directeur de l'école Notre-Dame-de-Lourdes à Saint-Jean-sur-Richelieu, a obtenu le premier prix pour «La boutique d'Ariane et sa classe», un projet de micro-entreprise de fabrication de savons et de chocolats au profit d'écoliers haïtiens.
Photo :Denis Bernier

Le Conseil de diplômés de la Faculté des sciences de l'éducation (FSE) remet annuellement des Prix de l'engagement en éducation à des diplômés qui se sont distingués pour avoir mis en œuvre des projets novateurs et mobilisateurs s'inscrivant dans une démarche personnelle d'engagement dans leur milieu professionnel. 

Cette année, Yolande Brunelle (B.Ed. enseignement en adaptation scolaire, 86), lauréate du prix Reconnaissance 2014 et présidente du Conseil de diplômés de la FSE, s'est rendue sur le lieu de travail des récipiendaires pour leur remettre les prix 2017 en présence des élèves et des directions d'école.

Ariane Larocque (B.Ed. éducation préscolaire et enseignement au primaire, 02) a obtenu le premier prix pour son projet «La boutique d'Ariane et sa classe». Son projet consistait à mettre sur pied une micro-entreprise de fabrication de savons et de chocolats au profit d'écoliers haïtiens, projet qui a mobilisé les enfants de sa classe de 4e année autant que les parents et la collectivité. Ariane Larocque est enseignante à l'école Notre-Dame-de-Lourdes à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Vanessa Lee (B.A. sexologie, 12; B.Ed. enseignement secondaire/français, 16), qui enseigne au Collège Reine-Marie de Montréal, a reçu le deuxième prix ex æquo pour son projet Riverdale. Elle a développé des approches pédagogiques non traditionnelles et ludiques fondées sur le jeu de rôle et une série télévisée pour stimuler les élèves de 5e secondaire et mieux les préparer à l'épreuve ministérielle en français.   

Geneviève Bérubé  (B.Ed. enseignement secondaire/français, 15) a reçu le deuxième prix ex æquo pour son projet «Création d'un livre numérique de poésie québécoise». Ce livre créé et commenté par les élèves de 3e secondaire de la polyvalente Hyacinthe-Delorme, à Saint-Hyacinthe, a permis à ceux-ci de découvrir la poésie québécoise de 1534 à nos jours.  

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE