Voix d'écrivaines

Le stagiaire postdoctoral Adrien Rannaud figure parmi les lauréats du concours Relève étoile.

7 Décembre 2018 à 14H24

Adrien Rannaud.

Stagiaire postdoctoral au Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ), Adrien Rannaud fait partie des lauréats du mois de décembre du concours Relève étoile des trois Fonds de recherche du Québec (Nature et technologies, Société et culture et Santé). Celui qui est aussi récipiendaire de la prestigieuse Bourse Banting – 70 000 dollars par année – a obtenu le prix Relève étoile Paul-Gérin-Lajoie du Fonds Société et culture, d'une valeur de 1 000 dollars, pour un ouvrage intitulé De l'amour et de l'audace. Femmes et roman au Québec dans les années 1930, paru aux Presses de l'Université de Montréal.

L'ouvrage permet de redécouvrir les romancières canadiennes-françaises des années 1930 et leurs pratiques d'écriture, tant dans la sphère publique que dans la sphère privée. À partir des trajectoires et des œuvres de Jovette-Alice Bernier, d'Éva Senécal et de Michelle Le Normand, et d'un corpus foisonnant composé de lettres, de journaux intimes, de textes de fiction et de critiques littéraires, Adrien Rannaud brosse le tableau d'une époque charnière de la littérature québécoise, durant laquelle les femmes explorent de nouvelles voies esthétiques et bouleversent l'institution littéraire. Invitant à relire l'actualité à la lumière des œuvres passées, il suscite une réflexion sur la capacité de la littérature à représenter les rapports de pouvoir entre les genres masculin et féminin et, a fortiori, à contribuer à leur modification.

Le concours Relève étoile vise à reconnaître l'excellence de la recherche réalisée par les étudiants de niveau universitaire, les stagiaires postdoctoraux et les membres d'un ordre professionnel en formation de recherche avancée, et ce, dans toutes les disciplines couvertes par les trois Fonds de recherche du Québec.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE