Deuxième édition du MT Lab

L'incubateur dédié au tourisme, à la culture et au divertissement est à la recherche de 10 nouvelles jeunes pousses.

27 Février 2018 à 10H50

Photo: iStock

Des solutions innovantes pour résoudre les défis de l'industrie du tourisme, de la culture ou du divertissement: voici le défi lancé aux jeunes pousses par l'incubateur MT Lab, dans le cadre de son deuxième appel de candidatures. MT Lab compte dénicher 10 entreprises en démarrage, qui auront la chance de suivre un programme d'accompagnement et de maillage d'affaires d'un an.

«L'incubateur cherche à favoriser diffusion de l'innovation dans les domaines du tourisme, de la culture et du divertissement. L'initiative du MT Lab contribue à créer la synergie recherchée entre l'écosystème des jeunes pousses et les grands partenaires provenant de l'industrie», souligne Pierre Bellerose (B.A.A. gestion et intervention touristiques, 1985), président du conseil d'administration du MT Lab et vice-président de Tourisme Montréal.

Le MT Lab accueillera sa deuxième cohorte dès le mois de juin prochain. Celle-ci comptera entre 10 et 12 jeunes pousses issues de différents domaines, tels que la technologie, l'intelligence artificielle, la réalité virtuelle et augmentée, les objets connectés, les innovations d'usage et l'économie collaborative et durable.

La date limite pour soumettre une candidature est le 29 mars prochain.

Une séance d'information sur le programme d'incubation 2018-2019 du MT Lab aura lieu le 1er mars, de 14 h à 16 h, à la Maison Notman.

Les grands axes d'innovation 2018-2019

• Les données clients

• L'amélioration du parcours client

• La bonification des lieux

• L'amélioration des processus d'affaires

• L'impact social et durable en tourisme, culture et divertissement

Ces grands axes d'innovation ont été sélectionnés par les neuf grands partenaires du MT Lab: Aéroports de Montréal, Air Canada, l'Alliance de l'industrie touristique du Québec, l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ), Loto-Québec, le Musée de la civilisation de Québec, la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), Tourisme Montréal et Transat Tours Canada.

Un programme taillé sur mesure

Premier incubateur dédiées au tourisme, à la culture et au divertissement en Amérique du Nord, le MT Lab a été mis sur pied par l'UQAM et son École des sciences de la gestion (ESG UQAM), Tourisme Montréal et la Ville de Montréal. Situé au pavillon Président-Kennedy, le MT Lab fournit aux jeunes pousses un ensemble de services incluant des aires événementielles, un espace ouvert de co-travail et du mentorat. Lors de la première édition, il avait reçu 78 candidatures et en avait retenu 8. «Le MT Lab répond à un réel besoin et le programme est taillé sur mesure pour les entreprises incubées, qui bénéficient de l'expertise de nos partenaires et des professeurs de l'ESG UQAM», affirme son directeur général, Martin Lessard (M.A. communication, 1998).

Andrew Lockhead, président fondateur de Stay22.

L'entreprise Stay22 en est un bon exemple. Spécialisée dans la réservation et la géolocalisation d'hébergements à proximité d'un événement, cette entreprise permet d'améliorer l'expérience utilisateur et la gestion des blocs de chambres. Depuis son passage au MT Lab, elle a obtenu un financement de démarrage de 750 000 dollars. L'équipe a plus que doublé de taille et compte maintenant 12 employés. Stay22 est devenue un partenaire majeur d'Airbnb dans ce créneau événementiel. «Le MT Lab nous a aidés à mieux saisir les besoins en tourisme au Québec, et plus particulièrement à Montréal. Nous sommes convaincus que notre solution permettra d'aider les visiteurs participant à des événements à organiser leur périple du début à la fin en leur offrant un service d'hébergement, de transport et encore plus!», s'enthousiasme Andrew Lockhead (B.A.A. marketing, 2012), président fondateur de Stay22.

Nouveaux investissements

Dominique Anglade lors de l'annonce dans les locaux du MT Lab.

Le MT Lab obtiendra une aide financière de 225 000 dollars octroyée dans le cadre du volet 2 de la mesure Startup Québec issue du Plan d'action en économie numérique du gouvernement du Québec, pour l'accueil de jeunes pousses au cours des deux prochaines années.

«Avec la mesure Startup Québec, la table est mise afin que nous puissions stimuler davantage la création et l'essor de jeunes entreprises technologiques et novatrices dans toutes les régions du Québec. Hisser le Québec parmi les sociétés les plus entrepreneuriales et innovantes du monde doit dorénavant devenir un objectif collectif», a déclaré Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, à l'occasion d'un point de presse tenu aujourd'hui dans les locaux du MT Lab.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE