Concert du Vendredi saint

À l'occasion de son 40e anniversaire, le Chœur de l'UQAM a rendu hommage à son fondateur, Miklós Takács.

27 Mars 2018 à 16H36, mis à jour le 3 Avril 2018 à 7H15

Le Choeur de l'UQAM à l'église Saint-Jean-Baptiste, en 2015. Photo: Marcel Jean

Le traditionnel Grand Concert du Vendredi saint a eu lieu le 30 mars dernier à l'église Saint-Jean-Baptiste de Montréal. Sous la direction du chef Pascal Côté ((B.A. musique, 2000), 340 choristes du Chœur de l’UQAM et du Chœur de l’école secondaire Joseph-François-Perrault ainsi que 50 musiciens de l’orchestre de la Société philharmonique de Montréal ont interprété le Te Deum de Kodály. 

À cette même occasion, le chef Peter Tiboris, de New-York, a dirigé le Stabat Mater de Rossini. La soprano invitée Eilana Lappalainen, de New-York, la soprano Chantal Parent, le ténor Steeve Michaud et la basse Marcel Beaulieu étaient aussi présents sur scène.

Le directeur général et artistique de la Société philharmonique de Montréal, Pascal Côté, assume la direction artistique et exécutive du Chœur de l’UQAM depuis septembre 2014. Il a tenu à souligner le 40e anniversaire du Chœur et a rendu hommage à son fondateur et ancien directeur, Miklós Takács, en programmant ces deux œuvres signifiantes. .

Composé de 170 voix, le Chœur de l'UQAM a donné plus d’une centaine de concerts de haut niveau avec, entre autres, l’Orchestre Métropolitain, le Manhattan Philharmonic de New York et l’Orchestre national de Hongrie. Il a été invité à se produire à la cathédrale de Salzbourg, au Carnegie Hall de New York et au Festival de Lanaudière. Organisme de culture et d'éducation, il s'inscrit dans la mission de l'UQAM auprès de la collectivité: formation musicale des participants et source de découvertes artistiques pour le public.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE