Systèmes tutoriels intelligents

Une conférence internationale en intelligence artificielle accueillera près de 200 participants d'une trentaine de pays.

5 Juin 2018 à 16H34

Les systèmes tutoriels intelligents sont des environnements d’apprentissage informatisés qui visent à imiter le comportement d’un tuteur humain.Photo: Getty Images

La 14e conférence internationale sur les systèmes tutoriels intelligents aura lieu à l’UQAM et au Centre de congrès La Plaza, du 11 au 15 juin. L’événement bisannuel accueillera près de 200 participants d’une trentaine de pays. «Il s’agit de l’une des deux plus grandes conférences dans ce domaine au monde», affirme Roger Nkambou, professeur au Département d’informatique et président de la conférence.

Les systèmes tutoriels intelligents (STI) sont des environnements d’apprentissage informatisés qui visent à imiter le comportement d’un tuteur humain. Il s’agit donc de machines qui facilitent l’apprentissage. «Ils peuvent aider les apprenants à résoudre des problèmes ou à exécuter une tâche, précise le professeur. Par exemple, le CanadarmTutor, développé par le Laboratoire en intelligence artificielle (GDAC-LIA) de l’UQAM, forme les astronautes à manipuler le bras canadien.» 

Les domaines d’application des STI sont variés: éducation, gestion des connaissances, interaction humain-machine, secteur militaire, aérospatial. «Pour assister l’apprenant et lui donner des rétroactions, la machine doit non seulement être capable de résoudre la tâche, mais aussi de comprendre les démarches, le raisonnement et les émotions de l’être humain.»

Inscriptions en cours

Accueillir cette conférence permet à l’UQAM de se positionner comme chef de file mondial en intelligence artificielle, affirme Roger Nkambou. «Sur le plan de la formation, notre programme de doctorat en informatique cognitive est orienté vers l’intelligence artificielle dans une perspective humaine. Un centre de recherche en intelligence artificielle, qui découlera des activités du GDAC-LIA, sera créé prochainement.»

Une soixantaine de présentations et une dizaine d’ateliers et de tutoriels seront au menu durant la semaine. Outre Roger Nkambou, le professeur Éric Beaudry, du Département d’informatique, ainsi que les étudiantes Ramla Ghali et Ange Adrienne Nyamen Tato siègent au comité de la conférence. Il est toujours possible de s’inscrire à prix réduit jusqu’au 7 juin, ou à prix régulier après le 7 juin.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE