Citoyennes inspirantes

Des Uqamiennes sont à l'honneur dans une exposition présentée sur la place des Montréalaises.

15 Août 2018 à 11H44

Exposition Citoyennes inspirantes sur la place des Montréalaises.Photo: Groupe CNW/Ville de Montréal - Arrondissement de Ville-Marie

Les professeures émérites Donna Mergler et Karen Messing (sciences biologiques), la professeure du Département d'histoire Joanne Burgess (Ph.D. histoire, 1987) ainsi que les docteures honorifiques Louise Arbour, Lise Bissonnette et Michèle Thibodeau-Deguire figurent parmi les 21 femmes à l'honneur dans l'exposition Citoyennes inspirantes, présentée sur la place des Montréalaises, aux abords de la station de métro Champ-de-Mars. Cette exposition, organisée par l'arrondissement de Ville-Marie, vise à souligner la contribution au développement de Montréal de plusieurs femmes créatives, engagées, précurseures et/ou savantes.

«Toutes ces femmes ont un point commun, ce sont des Montréalaises d'exception. Elles ont des profils, des origines et des domaines d'expertise variés et sont inspirantes, chacune à leur manière, par leur implication et leur persévérance», souligne la mairesse de Montréal et de l'arrondissement de Ville-Marie, Valérie Plante.

Donna Mergler, neurophysiologiste, et Karen Messing, ergonome, se distinguent par leurs études originales sur la santé environnementale. Joanne Burgess a fait sa marque avec ses recherches sur l'histoire et le patrimoine montréalais. Elle dirige depuis 2006 le Laboratoire d'histoire et de patrimoine de Montréal, qu'elle a fondé.

Après une longue carrière de journaliste, notamment à la direction du Devoir, Lise Bissonnette a mis sur pied la Grande Bibliothèque, qu'elle a dirigée de 1998 à 2009. Récipiendaire d'un doctorat honorifique de l'UQAM en 2003, elle a été présidente du Conseil d'administration de l'Université de 2013 à 2018.

Louise Arbour se distingue par son parcours exceptionnel dans les plus hautes instances juridiques, tant au Canada qu'à l'étranger, notamment comme juge à la Cour suprême du Canada de 1999 à 2005 et à titre de haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l'Homme de 2004 à 2008. Mme Arbour a obtenu un doctorat honoris causa de l'UQAM en 1999.

Première femme diplômée en génie civil de Polytechnique Montréal en 1963, Michèle Thibodeau-DeGuire mène une brillante carrière d'ingénieure avant d'exercer les fonctions de présidente et directrice générale de Centraide du Grand Montréal de 1991 à 2012. Elle a obtenu un doctorat honorifique de l'UQAM en 2007.

Entièrement réalisée par une équipe féminine, l'exposition Citoyennes inspirantes laisse volontairement la place à des femmes dont le nom et le visage sont souvent peu connus du grand public, mais dont les réalisations ont déjà marqué la métropole. Elisa Mottard, commissaire de l'exposition, a souhaité que chacun des portraits présentés – réalisés par la photographe Frédérique Ménard-Aubin (B.A. arts visuels et médiatiques, 2010) –  salue la force et l'engagement de ces femmes qui, par leur parcours hors du commun, participent à l'épanouissement de Montréal au quotidien.

Volet sonore

Un balado-documentaire par l'organisme Portrait sonore verra le jour à la fin du mois de septembre. On pourra le télécharger afin de s'immerger dans l'univers de chacune des femmes présentées. Des extraits d'entrevues et de la musique originale constitueront l'environnement sonore associé à l'exposition.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE