Performeurs de la relève

Guillaume Bergeron Brassard et Alegria Lemay-Gobeil figurent parmi les neuf artistes qui offriront une performance lors de la RIPA.

9 Avril 2018 à 9H03

Guillaume Bergeron Brassard
Photo fournie par l'artiste

Les étudiants au baccalauréat en arts visuels et médiatiques Guillaume Bergeron Brassard et Alegria Lemay-Gobeil figurent parmi les neuf artistes de la relève qui offriront des performances lors de la septième édition de la Rencontre interuniversitaire de performance actuelle (RIPA), les 14 et 15 avril prochains. Les performances, présentées dans des formats de courte et de longue durée, se succèderont dans les différentes salles de l'Ancienne École des Beaux-Arts (3550 rue Saint-Urbain) et certaines d'entre elles seront présentées en continu.

Les artistes mettront en place des réflexions variées qui laisseront apparaître des thèmes récurrents au cours de la soirée du 14 avril: relations de pouvoir, limites du geste performatif et son impact sur l'objet, conscience de soi et de l'autre dans l'espace de la performance.

Guillaume Bergeron Brassard est originaire du Saguenay. Sa pratique se définit principalement par la performance, la vidéo et l'écriture, mettant en relation un réseau pluridisciplinaire oscillant entre poésie, théâtre et danse. S'intéressant à ce qui constitue la création d'un mythe personnel, il se demande comment réinvestir des thèmes tels que la famille, l'amitié, la vulnérabilité et les identités gaies normalisées.

Alegria Lemay-Gobeil vit à Montréal. Elle travaille la retranscription, la réitération et l'incarnation de postures improductives, étudiant les formes que peuvent prendre l'inefficacité comme point de départ critique. C'est par la performance qu'elle met en action un corps qui tente de devenir conscient de ses dynamiques d'auto-assujettissement, et, par le fait même, de déconstruire les potentiels qui lui sont prédéfinis.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE