Prestigieuse bourse doctorale

Marie-Soleil L'Allier, cofondatrice de l'épicerie zéro déchet LOCO, reçoit la bourse de la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

21 Juin 2018 à 14H03

Marie-Soleil L'Allier.Photo: Sylvain Légaré/FPET

Marie-Soleil L’Allier (M.Sc. sciences de l’environnement, 2016), étudiante au doctorat en sciences de l’environnement, est l’une des 15 récipiendaires de la bourse de la Fondation Pierre Elliott Trudeau. Ces bourses d’études doctorales, d’une valeur de 180 000 dollars et d’une durée de trois ans – un traitement annuel de 40 000 dollars et une indemnité annuelle de déplacement et de réseautage de 20 000 dollars –, sont remises à des étudiants qui se distinguent par l’excellence de leur dossier universitaire et par leur engagement dans la communauté.  

La thèse de Marie-Soleil L’Allier, menée sous la direction de René Audet, professeur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale, et sous la codirection de Jonathan Durand-Folco, professeur adjoint à l'Université Saint-Paul, porte sur l’apport des initiatives fondées sur les «communs» à la transition écologique. Perçus comme une troisième voie par rapport à l’État et au marché, les communs et le commoning reposent sur l’autogestion et l’auto-organisation des ressources collectives, ainsi que sur le partage et l’accès d’usage plutôt que sur la propriété privée. La doctorante a effectué une présentation sur les entreprises de la transition écologique au Québec dans le cadre du dernier congrès de l’Acfas.

Marie-Soleil L’Allier a cofondé, en 2014, l’épicerie LOCO, la première chaîne d’épiceries écologiques zéro déchet au Québec. L’agente de recherche pour la Chaire de recherche sur la transition écologique de l’ESG UQAM a également été présidente du Groupe d’action de Montréal d’Équiterre et s’implique au sein du Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable.

La doctorante est la quatrième étudiante de l’UQAM à recevoir une bourse de la Fondation Pierre Elliott Trudeau depuis 2003. Mélanie Millette (Ph.D. communication, 2015), professeure au Département de communication sociale et publique, Louis-Joseph Saucier (M.Sc. sciences de l’environnement, 2005), qui produit des analyses politiques pour le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, et Margarida Garcia (Ph.D. sociologie, 2010), vice-doyenne à la recherche et aux communications de la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa, ont aussi été boursiers de la Fondation.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE