Un historien honoré

Martin Petitclerc est reconnu pour sa contribution à l’histoire économique et sociale du Québec au 20e siècle.

21 Septembre 2018 à 16H15

Martin Petitclerc. Photo: Émilie Tournevache

Le professeur du Département d'histoire Martin Petitclerc (Ph.D. histoire, 2004) est le colauréat, avec l’historien Jacques Rouillard, du prix Gérard-Parizeau 2018 (catégorie histoire). D'une valeur de 30 000 dollars, ce prix lui est accordé pour sa contribution significative à la connaissance de l’histoire économique et sociale du Québec au 20e siècle. Lors de la cérémonie de remise du prix, qui aura lieu le 17 octobre prochain, le professeur donnera une conférence intitulée «Question sociale, problème politique. La pauvreté et l’histoire du Québec contemporain».

Créé en 2000, le prix Gérard-Parizeau vise à souligner l’originalité de la pensée et de l’œuvre de chercheurs, professeurs ou gens d’action dans les domaines de la gestion, de l'économie et de l'histoire. Décerné chaque année à tour de rôle par HEC Montréal et l’Université de Montréal, il porte le nom d'une figure dominante du monde des assurances au Québec.

Directeur du Centre d’histoire des régulations sociales (CHRS) et membre du Centre interuniversitaires d’études québécoises, Martin Petitclerc mène des recherches sur la protection sociale et les mouvements sociaux. Son premier livre, Nous protégeons l’infortune: les origines populaires de l’économie sociale au Québec (VLB éditeur, 2007), a été récompensé par le prix de la Fondation Lionel-Groulx de l’Institut d'histoire de l'Amérique française (IHAF) et le prix Clio-Québec de la Société historique du Canada. Il a également obtenu le prix Guy-et-Lilianne Frégault de l’IHAF pour son article sur le système d’assistance publique au Québec. Martin Petitclerc a publié récemment, avec Martin Robert, Grève et paix. Une histoire des lois spéciales au Québec (Lux éditeur, 2018).

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE