Nomination au Conseil supérieur de l'éducation

Le professeur Jonathan Bluteau siégera à la Commission de l'éducation préscolaire et de l'enseignement primaire.

19 Octobre 2018 à 15H27

Jonathan BluteauPhoto: Émilie Tournevache

Le professeur Jonathan Bluteau, du Département d'éducation et formation spécialisées, a été nommé récemment à la Commission de l'éducation préscolaire et de l'enseignement primaire du Conseil supérieur de l'éducation. «Ne voulant pas m'impliquer en politique active et ayant le désir de changer les choses pour une société meilleure, siéger à une telle commission est une façon de faire de la politique sans en faire! Le Conseil supérieur de l'éducation constitue en effet un bon véhicule pour communiquer avec le ministère», affirme Jonathan Bluteau.

Le Conseil supérieur de l'éducation compte cinq commissions qui ont pour mandat de proposer des orientations ou de formuler des recommandations au ministre et à la ministre déléguée sur des questions relatives à un ordre ou à un secteur d'enseignement ou encore à l'état et aux besoins de l'éducation. Ces différentes entités doivent préparer des projets d'avis, des rapports ou des mémoires qui seront soumis au Conseil pour adoption.

Chaque commission compte de 9 à 15 membres nommés par le Conseil après consultation auprès des institutions et des organismes intéressés à l'enseignement. Leur mandat est d'au plus trois ans et ne peut être renouvelé consécutivement qu'une seule fois.

S'intéressant notamment au stress, à la santé mentale des jeunes et des enseignants, ainsi qu'à l'aménagement des écoles, le professeur Bluteau souhaite être un leader dans les dossiers portant sur le bien-être à l'école. «Mon objectif est de travailler afin que l'École devienne le meilleur facteur de protection pour les jeunes au Québec, souligne-t-il. Je souhaite également m'assurer que les propositions et les avis de la commission soient solidement appuyés par les connaissances évidentes issues de différentes disciplines.»

Soulignons que l'ancien recteur Claude Corbo, ainsi que les diplômés Vincent Larivière (M.A. histoire 2005; B.A. science, technologie et société 2002), professeur agrégé et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les transformations de la communication savante de l'Université de Montréal, et Michaël Hétu  (B.Ed.enseignement secondaire (français) 2006); p.court.3e cy.péd.univ. & env.num.d'appr. 2017), enseignant de français au Cégep André-Laurendeau, ont été nommés membre de la table du Conseil supérieur de l'éducation en août dernier.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE