Dans les ombres de l'histoire

La chargée de cours Josée Pellerin expose à la Maison de la culture du Plateau Mont-Royal.

13 Avril 2018 à 13H40

Oeuvre de Josée Pellerin. Photo: Maison de la culture du Plateau Mont-Royal

Intéressée par le rapport entre littérature et image, la chargée de cours de l'École des arts visuels et médiatiques Josée Pellerin (M.A. arts plastiques, 1995) expose à la Maison de la culture du Plateau Mont-Royal un ensemble hybride d’objets, de dessins et de photographies, qui fait écho à l’œuvre de l’écrivain et essayiste allemand W. G. Sebald (1944-2001). Intitulée Marcher dans les ombres de Sebald, l'exposition est présentée jusqu'au 6 mai prochain.

Incarnant la figure du marcheur mélancolique, hanté par les idées de destruction, de déracinement et d’expatriation, W. G. Sebald a créé une œuvre dans laquelle le montage de textes et d’images, le télescopage d’époques et de lieux avivent la mémoire historique dans un long parcours traversant l’épaisseur du temps.

Ayant à cœur d’établir un dialogue constant avec une narration en errance, l’approche adoptée par Josée Pellerin s’inscrit dans un processus de création similaire à celui de l'écrivain allemand, soit colliger et conjuguer des archives visuelles: films, photographies personnelles, cartes postales, documents historiques, anthropologiques et botaniques. Il en résulte une série de photographies qui sont autant d'allusions à la prose de Sebald.

Depuis la fin des années 1980, la chargée de cours développe une pratique alliant l’image dessinée, peinte, photographique et vidéographique. À travers des configurations où diverses temporalités se matérialisent, elle mène des recherches sur le mode de la superposition: chevauchement de couches distinctes définissant la composition formelle des œuvres et imagerie rapprochant des éléments documentaires et des réalités fictionnelles. Ses œuvres ont été présentées lors de divers événements au Québec, au Canada, aux États-Unis, en France et au Mexique.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE