Le monde est à nous

Élèves et enseignants entonnent en chœur la chanson d'Alex Nevsky dans le cadre des Journées de la culture.

28 Septembre 2018 à 16H49

Élèves et enseignants entonnent en chœur la chanson d'Alex Nevsky dans le cadre des Journées de la culture.
Photo :Nathalie St-Pierre

Les Journées de la culture invitent depuis plus de 20 ans les élèves du Québec et de la Francophonie canadienne à célébrer leur amour de la culture, notamment avec l’activité «Une chanson à l’école», devenue un des incontournables de la rentrée scolaire. Cette année, les élèves de plus de 1000 écoles ont entonné à l'unisson Le monde est à nous, composée pour l'occasion par Alex Nevsky. Un groupe de l'UQAM accompagné de plus de 350 enfants a participé à l'événement, le 28 septembre, à l'agora de la Grande Place du pavillon Judith-Jasmin.

C'est le Comité des programmes de formation à l’enseignement de l’UQAM qui a souhaité profiter de cette activité pour rappeler le rôle central de l’éducation, de la culture francophone et des arts pour l’essor de la société québécoise. Pour célébrer le Rapport Rioux, qui plaçait en 1969 la culture et les arts au cœur d'un projet de réforme de l'éducation, on a réuni les formateurs, professeurs et les étudiants de la Faculté des sciences de l’éducation, de la Faculté des arts, de la Faculté des sciences et de la Faculté des sciences humaines. Les élèves et les enseignants des écoles Champlain et Garneau de la Commission scolaire de Montréal se sont joints à la troupe pour compléter le chœur.

Sous la direction d’Audrey-Kristel Barbeau, professeure au Département de musique, tous ces acteurs du milieu de l’éducation ont interprété la chanson Le monde est à nous. Alex Nevsky participait à l’événement et interagissait avec les participants à distance via Internet.

Au terme de l'événement, qui se déroulait sous la présidence d’honneur de Louise Sicuro, présidente et directrice de Culture pour tous, les élèves ont déposé dans les bacs de plantes vertes de l'agora les petits drapeaux qu'ils avaient confectionnés.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE