Un essai philosophique primé

Le doctorant Simon Lévesque remporte le concours international de la Charles S. Peirce Society.

12 Novembre 2018 à 13H09

Simon Lévesque

Le doctorant en sémiologie Simon Lévesque a remporté l’édition 2018 du concours international d’essai philosophique de la Charles S. Peirce Society. Ce prix est octroyé au meilleur essai portant sur tout sujet lié aux travaux et à la pensée du philosophe américain Charles Sanders Peirce, «père» de la sémiotique moderne.

L’essai de Simon Lévesque, intitulé «Abduction as Regulation: An Input from Epigenetics», met la théorie de l’abduction de Peirce [NDLR: la troisième forme de raisonnement avec la déduction et l'induction] à l’épreuve de la recherche contemporaine en épigénétique.

Le lauréat sera invité à présenter ses idées à l’occasion de l’Eastern Division Meeting 2019 de l’American Philosophical Association (APA), du 7 au 10 janvier prochains, à New York. Son essai sera également publié dans la revue Transactions of the Charles S. Peirce Society au cours de l’année 2019.

Simon Lévesque n'est pas le seul Uqamien à s'intéresser à l'œuvre de Peirce. La professeure de l'École de design Céline Poisson a, en effet, conçu un monument à la mémoire du philosophe américain, qui sera inauguré au printemps prochain.

Récipiendaire d’une bourse Vanier en 2013, Simon Lévesque termine actuellement la rédaction d’une thèse de doctorat sur la production des années 1970-1974 de l’écrivain J.M.G. Le Clézio. Il est cofondateur et directeur de publication de la revue d’exploration sémiotique Cygne noir depuis 2012. Il est également président de la COOP UQAM depuis 2013.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE