Luminothérapie, 9e édition

Des dominos et une projection architecturale divertiront les visiteurs du Quartier des spectacles cet hiver.

18 Décembre 2018 à 11H55

Le parcours Luminothérapie propose une vidéoprojection sur le pavillon PK signée par la firme de design graphique Nouvelle Administration.
Photo :Nathalie St-Pierre

Chaque hiver depuis neuf ans, Luminothérapie propose des expériences interactives mêlant design, musique et arts numériques dans le Quartier des spectacles. Deux œuvres sont au menu cette année: effet domino, créée par l’équipe de designers montréalais Ingrid Ingrid, et une vidéoprojection sur le pavillon Président-Kennedy (PK) signée par Nouvelle administration, une firme de design graphique dirigée par la diplômée Catherine D’Amours (B.A. design graphique, 2004).

L’installation effet domino propose une expérience conviviale et amusante afin de provoquer les rencontres et de susciter la collaboration des visiteurs. L’œuvre participative est composée de 120 dominos géants de couleurs vives, regroupés en différents modules sur la Place des festivals. Chaque module génère son propre univers sonore (voix, percussions, marimba, balafon, flûte...). Quand les participants font chuter les dominos l’un sur l’autre, ces derniers déclenchent une mélodie tout en formant un arc coloré et lumineux aux tons pastel. En faisant équipe, les visiteurs peuvent, par exemple, remettre les dominos plus rapidement à la verticale, provoquer une nouvelle chute ou encore les pousser en sens contraire pour inverser la séquence sonore. Il est aussi possible de s’improviser DJ en «scratchant» un domino, soit en le déplaçant sur lui-même à des vitesses différentes ou en le tapotant.

La conception interactive de l’œuvre a été confiée à la diplômée Katherine Melancon (B.A. communication, 1999), du studio de création Ingrid Ingrid.

L’installation est enrichie par la vidéoprojection de Nouvelle administration sur le pavillon PK. L’esthétique de la projection reprend les tons colorés de l’installation et jumèle ces codes graphiques à des jeux visuels faisant référence à l’univers des dominos.

Les œuvres sont présentées jusqu'au 27 janvier 2019.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE