Une nouvelle présidente

Nathalie Maillé est désignée présidente du Conseil d'administration de l'UQAM.

22 Mars 2018 à 15H44

Nathalie Maillé
Photo: Nathalie St-Pierre

Les membres du Conseil d'administration de l'UQAM, réunis en assemblée le 20 mars, ont désigné à l'unanimité Nathalie Maillé (B.A. danse/enseignement, 1992) à titre de présidente du Conseil. «J'accepte ce mandat avec honneur et je me réjouis à l'idée de travailler avec la nouvelle équipe de direction de l'UQAM», affirme la nouvelle présidente.

Nathalie Maillé est membre du Conseil d'administration de l'UQAM depuis sa nomination par le gouvernement du Québec en septembre 2015. Elle est également membre du comité exécutif et du comité d'audit depuis 2016. «On m'a invitée à siéger au Conseil à titre de diplômée en arts, raconte-t-elle. J'ai accepté, car je jugeais important de m'impliquer au sein de l'une des deux universités m'ayant formée.» Diplômée de l'UQAM en danse, Nathalie Maillé est également titulaire d'un diplôme d'études supérieures en gestion des organismes culturels de HEC Montréal.

Œuvrant au sein du Conseil des arts de Montréal depuis 1998, Nathalie Maillé assume la direction générale de cette organisation depuis 2013. Elle est reconnue pour son leadership rassembleur prenant appui sur des valeurs de créativité, d'audace, d'ouverture, de proximité et de transparence. Engagée dans la communauté, elle participe à diverses organisations dont la mission est notamment tournée vers les arts, les jeunes et les femmes. Son implication au sein du Conseil d'administration de l'UQAM rejoint ses intérêts liés au monde de l'éducation, dans lequel elle a œuvré comme enseignante au début de sa carrière.

Nathalie Maillé a remporté en 2015 le prix Femmes d'affaires du Québec dans la catégorie Organisme public ou parapublic.

Suivant sa désignation à titre de présidente du Conseil d'administration, madame Maillé a exprimé toute sa confiance en l'équipe de direction de l'Université. «J'aime beaucoup l'approche de la rectrice, Magda Fusaro, qui mise sur la proximité avec la communauté universitaire», a-t-elle indiqué.

«C'est avec un immense plaisir que nous accueillons la désignation de Nathalie Maillé à la présidence du Conseil d'administration, et je l'assure de tout mon appui, a déclaré la rectrice Magda Fusaro. Femme de cœur et femme de tête, Nathalie Maillé partage et défend les valeurs de l'Université du Québec à Montréal.»

En cette année électorale, la nouvelle présidente du Conseil d'administration sait que les enjeux touchant le financement des universités demeureront à l'ordre du jour durant son mandat. «On espère qu'il y aura des réinvestissements pour l'ensemble des universités, affirme Nathalie Maillé. L'éducation universitaire doit redevenir une priorité gouvernementale.»

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE