Première convention collective

Les employés de la Fondation de l'UQAM et la partie patronale s'entendent sur un contrat de travail.

24 Juillet 2018 à 15H27

À l'avant: Mathieu Rodrigue, vice-président du Syndicat des employés de la Fondation de l'UQAM; Pierre Bélanger, directeur général de la Fondation de l'UQAM. À l'arrière: Mikaylou Tamboura, conseiller syndical; Mélanie Olivier, directrice de la campagne annuelle et responsable des ressources humaines de la Fondation; Mélissa Morin, directrice des finances et des technologies de l'information de la Fondation; Claire Rhéaume, trésorière du Syndicat des employés de la Fondation de l'UQAM. Photo: Jean-François Hamelin

Les 20 personnes employées syndiquées de la Fondation de l’UQAM et la partie patronale ont signé leur toute première convention collective, le 23 juillet dernier. L’entente s’échelonne de 2018 à 2021.

Les salariés recevront une augmentation de salaire rétroactive d’un peu plus de 5 % pour les trois dernières années et, au minimum, 1 % de plus par année pour les trois prochaines années.

L’entente de principe a été conclue le 18 juin et a été adoptée par l’assemblée générale du syndicat le 3 juillet. L’assemblée générale a voté à 94 % pour ratifier le nouveau contrat de travail. «Ce fut un long processus, mais nous sommes satisfaits des résultats obtenus, souligne Mathieu Rodrigue, conseiller, développement philanthropique et vice-président du Syndicat SCFP 5262. Nous demandions la parité avec les fondations comparables, et nous avons pour la première fois une échelle salariale. Nous nous tournons maintenant vers l’avenir et le succès de la campagne 100 millions d’idées

«Je suis très heureux de la signature de cette première convention collective, a pour sa part déclaré Pierre Bélanger, directeur général de la Fondation de l’UQAM. À l’image de l’environnement de travail respectueux qui règne au sein de notre organisation, la négociation s’est effectuée dans un esprit d’ouverture et de collaboration. Les échanges constructifs entre les parties ont permis de conclure une entente adaptée aux réalités propres à la Fondation.»

Depuis sa création, en 1976, la Fondation de l’UQAM a pour mission de recueillir des dons afin de contribuer à la vitalité de la formation, de la recherche et de la création à l’UQAM, et de favoriser l’accessibilité aux études universitaires par l’offre de bourses aux étudiants. À ce jour, la Fondation a recueilli plus de 200 millions de dollars, avec le concours de ses donateurs et partenaires, pour soutenir les activités prioritaires de l’UQAM, dont plus de 33 millions de dollars ont été remis aux étudiants sous forme de bourses d’études.

Comptant près de 116 000 membres au Québec, le SCFP, plus grand syndicat affilié à la FTQ, représente plus de 10 000 membres dans les universités, principalement des employés de soutien.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE