Prix du CORIM

Andréanne Bissonnette mènera aux États-Unis une étude sur l’accès des femmes latino-américaines aux soins de santé reproductive. 

13 Décembre 2018 à 11H26

Andréanne Bissonnette

La doctorante Andréanne Bissonnette (B.A. relations internationales et droit international, 2016), chercheuse en résidence à la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, est la lauréate 2018 du prix du Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM).

Ce prix consiste en une bourse de stage d'un montant de 20 000 dollars offerte à un(e) étudiant(e) inscrit(e) au doctorat qui désire réaliser un projet de recherche relié au domaine des relations internationales. Le stage, d'une durée d’au moins quatre mois, doit s’effectuer dans un établissement d’accueil à l’extérieur du Canada.

Dans le cadre de sa thèse, sous la direction de Frédérick Gagnon, Andréanne Bissonnette s'intéresse à l’accès des femmes latino-américaines aux soins de santé reproductive. «J’étudie l’accès aux soins en fonction du positionnement géographique et du statut légal», précise-t-elle.

Grâce à la bourse du CORIM, elle compte effectuer différents séjours de recherche, notamment à El Paso, au Texas, à deux pas de la frontière mexicaine, ainsi qu'en Caroline du Nord, en Arizona, et dans l’État de New York. «J’ai choisi ces endroits en fonction de leur intérêt pour y étudier une population latino-américaine dans différents contextes de restriction à l’avortement. Je pourrai ainsi analyser les articulations politiques et géographiques de mon sujet.»

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE