Lumière sur l'art

Des œuvres de Manon De Pauw illuminent le Quartier des arts de Québec.

4 Décembre 2018 à 15H27

Vue des abat-jours géants sur l'avenue Cartier à Québec. Photo: Lise Breton

Pour la quatrième édition de Lumière sur l'art, un événement d'art public contemporain, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) a invité l'artiste Manon De Pauw (M.A. arts visuels et médiatiques, 2003) à faire vibrer le Quartier des arts de Québec jusqu'à l'automne 2019, en créant un parcours lumineux sur l'avenue Cartier. Le projet comporte 34 abat-jours géants pour autant de luminaires, qui se déploient de chaque côté de l'avenue entre le chemin Sainte-Foy et la Grande Allée.

Professeure à l'École des arts visuels et médiatiques, Manon De Pauw a conçu un sentier lumineux à la fois onirique, calme et apaisant, diversifié et coloré. «J’ai abordé Lumière sur l’art comme un jeu sur la lumière, la matière, la forme et la couleur, une exploration sur la temporalité et la circularité des images, toujours en considérant le point de vue des passants, explique-t-elle. Les abat-jours sont à la fois des objets utilitaires et des supports artistiques, allumés le soir et éteints le jour. Ces dualités m’ont interpellée dans ma manière de concevoir le parcours.»

Les créations de l'artiste succèdent aux œuvres de Fernand Leduc et d’Alfred Pellan, de Rita Letendre et de Jacques Hurtubise, puis de Pierre Ayot, qui avaient marqué les trois premières éditions de Lumière sur l'art. 

Reconnue pour son travail en vidéo, en installation, en performance et en photographie, Manon De Pauw axe ses recherches sur la manipulation de matières tangibles et lumineuses.

De Ferron à BGL

Trois autres œuvres de la professeure – L’Apprentie 1, L’Apprentie 2 et L’Apprentie 3 – sont mises en valeur dans l’exposition De Ferron à BGL. L’art contemporain du Québec, présentée au pavillon Pierre Lassonde du MNBAQ.

Réalisée à partir de la riche collection d’art contemporain du Musée  – constituée de plus de 9 000 œuvres –, l’exposition présente 80 œuvres phares créées de 1960 à nos jours par des figures incontournables de l’histoire de l’art québécois, telles que Marcelle Ferron, Guido Molinari, Claude Tousignant, Serge Lemoyne, Jana Sterbak, Betty Goodwin, Dominique Blain et David Altmejd (B.A. arts visuels, 1998).

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE