Un demi-million pour la santé mentale

Bell Cause pour la cause et la Fondation de la famille Rossy font un don conjoint pour l'implantation du programme Zenétudes.

7 Mai 2018 à 13H36

Martine Turcotte, présidente, direction du Québec, de Bell; Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux; Diane Marcotte, professeure au Département de psychologie; Stéphanie Rossy, vice-présidente du conseil de la Fondation de la famille Rossy; Magda Fusaro, rectrice de l'UQAM; Bernard Tremblay, président-directeur général de la Fédération des cégeps.Photo: Bell Cause pour la cause

Donnant le coup d’envoi à la Semaine de la santé mentale, du 7 au 11 mai, Bell Cause pour la cause et la Fondation de la famille Rossy ont annoncé la remise d’un don conjoint de 500 000 dollars à la Fondation de l’UQAM ainsi qu’à la Fédération des cégeps pour contribuer à l’amélioration de la santé mentale des étudiants collégiaux au Québec. Les fonds serviront à soutenir la mise en place et l’évaluation à plus grande échelle de Zenétudes, un programme qui vient en aide aux étudiants lors de leur transition du secondaire au collégial.

Créé par Diane Marcotte, professeure au Département de psychologie et directrice du Laboratoire de recherche sur la santé mentale des jeunes en contexte scolaire, le programme Zenétudes offre des ateliers en classe et en petits groupes afin de sensibiliser les étudiants à la santé mentale et de les outiller pour prévenir les problèmes. Zenétudes est actuellement offert dans 10 cégeps au Québec. Grâce à leurs dons, Bell Cause pour la cause et la Fondation de la famille Rossy rendront possible l’expansion du programme dans un plus grand nombre d’établissements. Les fonds serviront également à évaluer le processus d’implantation du programme dans les cégeps participants, de même que ses effets sur la santé mentale des étudiants.

«Le projet Zenétudes fait partie de ces "100 millions d’idées" qui émergent et prennent vie au cœur de l’UQAM. Nous sommes ravis de constater que le travail de la professeure Marcotte soit reconnu et que sa brillante idée soit propulsée par Bell Cause pour la cause et la Fondation de la famille Rossy pour améliorer le bien-être des étudiants collégiaux», a indiqué la rectrice de l’UQAM, Magda Fusaro, qui a participé à l’annonce du don en compagnie du ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, de la présidente, direction du Québec, de Bell, Martine Turcotte, de la vice-présidente du conseil de la Fondation de la famille Rossy, Stephanie Rossy, et du président-directeur général de la Fédération des cégeps, Bernard Tremblay.

«Dans le domaine de la santé, nos chercheurs sont à l’avant-scène des efforts visant à améliorer le mieux-être des individus et des communautés, a poursuivi la rectrice. Avec Zenétudes, qui repose sur une approche préventive de la santé, l'UQAM réaffirme cet engagement avec conviction.»

La santé mentale constitue une préoccupation majeure dans le réseau collégial, étant donné que plus du tiers des étudiants ressentent souvent ou régulièrement de l’anxiété. Les cégeps consacrent déjà beaucoup d’efforts pour travailler en amont des problématiques comme la détresse psychologique et le suicide. Ils orientent leurs actions vers la sensibilisation, la prévention et l’intervention en matière de santé mentale.

«Cette initiative permet de promouvoir l’utilisation de stratégies et de programmes de prévention fondés sur des données probantes dans les milieux d’éducation, et de mettre sur pied une approche rigoureuse dans l’offre de services en santé mentale, a affirmé la professeure Marcotte. En privilégiant une approche multiniveaux, le programme Zenétudes: Vivre sainement la transition au collège permet d’agir en amont du développement des problèmes de santé mentale chez les étudiants et réduit la stigmatisation entourant la maladie mentale.»

On peut visionner la capsule vidéo réalisée sur le projet Zenétudes, qui a été présentée durant l'annonce du don, le 7 mai. 

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE