L'autisme sur les ondes

Une baladodiffusion vise à partager la recherche sur les familles d’enfants autistes au Québec. 

12 Avril 2018 à 10H57

On estime que 50 % des mères quittent leur emploi dans les deux premières années suivant le diagnostic de leur enfant.Photo: Istock

En partenariat avec la professeure du Département de sociologie Catherine des Rivières-Pigeon, la Fédération québécoise de l’autisme a lancé, le 11 avril, Le spectre sur les ondes. Cette émission de radio en baladodiffusion vise à partager les résultats de recherches scientifiques portant sur les familles d’enfants autistes au Québec. Des chercheurs y présentent leurs études et des parents et intervenants y réagissent.

Intitulée «Autisme et argent», la première série est constituée de quatre épisodes. Catherine des Rivières-Pigeon, directrice scientifique du Centre de recherche et d’expertise sur la déficience intellectuelle et le trouble du spectre de l’autisme du CIUSSS CSIM, participe au premier épisode, en compagnie de Geneviève Laroche, doctorante en psychologie.

Les deux chercheuses y abordent les difficultés financières des familles d’enfants autistes. On estime, en effet, que 50 % des mères quittent leur emploi dans les deux premières années suivant le diagnostic de leur enfant. Catherine des Rivières-Pigeon et Geneviève Laroche exposent les dépenses encourues par les familles – accès au diagnostic, formations, services spécialisés, etc. – et  leur répartition au sein du couple, ainsi que des pistes de solution aux baisses de revenus.

La professeure mène des recherches sur la santé des mères et des pères d’enfants autistes, et se spécialise dans l’étude des liens qui unissent maternité et santé. Elle est l’auteure de nombreuses études et a dirigé plusieurs ouvrages, dont  Autisme et TSA. Quelles réalités pour les parents au Québec? Geneviève Laroche est membre de l’équipe de recherche sur la réalité des parents d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme, dirigée par Catherine des Rivières-Pigeon. Son projet de recherche doctorale porte sur le soutien que reçoivent les parents de la part de leurs proches (famille et amis).

Les prochains épisodes seront lancés les 25 avril, 9 et 23 mai prochains. La première série a été réalisée en collaboration avec le partenariat de recherche ARIMA, associé à l’Université de Montréal.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE