Prix de la danse de Montréal

Trois Uqamiennes sont récompensées.

27 Novembre 2018 à 12H08

Dena DavidaPhoto: Nathalie St-Pierre

Trois Uqamiennes figurent parmi les lauréates des Prix de la danse de Montréal 2018. Les diplômées Dena Davida (Ph.D. étude et pratiques des arts) Katia-Marie Germain (M.A. danse, 2018) et Hélène Blackburn voient leur création, leur interprétation ou leur engagement envers le milieu de la danse récompensé.

Le Prix Contribution exceptionnelle a été décerné à Dena Davida, danseuse, chorégraphe, commissaire, pédagogue et chercheuse en danse contemporaine, pour souligner le travail colossal qu’elle a accompli pour le milieu de la danse pendant sa longue carrière, son intérêt pour le développement des artistes ainsi que sa capacité d’analyser la discipline et de chercher constamment à la renouveler. Le conseil d’administration des Prix de la danse a été particulièrement sensible à son travail de réflexion sur le commissariat.

Chargée de cours pendant 26 ans au Département de danse, diplômée de la première cohorte du programme de doctorat en études et pratiques des arts, et récipiendaire du Prix Reconnaissance de la Faculté des arts en 2014, Dena Davida a fondé Tangente en 1980 en compagnie de quatre collègues. Il s'agissait du premier centre de diffusion entièrement consacré à la danse contemporaine au Québec.

Le prix Découverte, accompagné d’une bourse de 5 000 dollars et d’une résidence de création d’une semaine, revient à la chorégraphe et interprète Katia-Marie Germain, qui présentait Habiter au OFFTA au printemps 2018. Ce prix met en relief la démarche singulière interdisciplinaire et à contre-courant de Katia-Marie Germain ainsi que le minimalisme et l’extrême précision d’un travail concis, contenu et totalement habité.

Le prix Diffusion internationale, accompagné d’une bourse de 5 000 dollars, a été décerné à Hélène Blackburn (M.A. danse, 1996), directrice artistique de la compagnie Cas public, qui reçoit ce prix pour une tournée du spectacle 9 effectuée au printemps dernier dans 18 villes de 3 pays.

Soulignons également l'attribution du Prix Interprète, agrémenté d’une bourse de 10 000 dollars, à Louise Bédard, qui fut professeure invitée au Département de danse de 2006 à 2010. Le jury a voulu souligner son travail d’interprète accomplie dans le dernier opus de Tout ce qui va revient de Catherine Gaudet (M.A. danse, 2013), présenté à La Chapelle Scènes Contemporaines, au printemps 2018.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE