Une œuvre charnière

La revue Voix et images propose un dossier sur le roman Angéline de Montbrun et son auteure Laure Conan.

22 Janvier 2019 à 10H53

Oeuvre en couverture: Jardins, Catherine Lefrançois. Collage et coloration numérique, 2018.

Le dernier numéro (130) de Voix et Images, la revue du Département d'études littéraires, présente un dossier consacré à la contemporanéité du roman québécois Angéline de Montbrun (1882) et de son auteure Laure Conan (pseudonyme de Félicité Angers, 1845-1924). Cette œuvre est considérée comme le premier roman psychologique de la littérature québécoise.

Sous la direction des chercheurs Mylène Bédard, Virginie Fournier, Ariane Gibeau et Adrien Rannaud, le dossier propose un ensemble d'articles qui renouvelle un constat critique: en regard de l’histoire et de l’esthétique du roman au Québec, Angéline de Montbrun se situe à la croisée des chemins. Lieu où convergent les traditions littéraires, le roman offre une fenêtre privilégiée sur les dynamiques qui fondent le champ littéraire du 19e siècle et de la première moitié du 20e siècle au Québec. À ce titre, Angéline de Montbrun est une œuvre charnière qui témoigne des préoccupations littéraires de son époque, en même temps qu’elle en infléchit les transformations poétiques et idéologiques.

Le numéro propose, en outre, une étude de feu Robert Vigneault intitulée «Ferron, le docteur subtil. L’historiette, une forme d’art littéraire», de même que deux chroniques sur les parutions récentes du côté du roman et de la poésie.

Seule revue savante consacrée exclusivement à la littérature québécoise, Voix et Images constitue depuis plus de 40 ans un lieu de diffusion privilégié pour les travaux des chercheurs et des étudiants du Québec, du Canada et de l’étranger. Chaque numéro comprend trois rubriques principales: un dossier, des études et des chroniques.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE