Bourses en études internationales

Des étudiants reçoivent des bourses-stages Banque Scotia – IEIM d'une valeur totale de 20 000 dollars.

18 Février 2019 à 11H43

Au premier rang: Dominic Tibério, Lauriane Ladouceur, Mathilde Bergeron, Hector Torres Parra, Claudia Léger et Geneviève Brouillard, première vice-présidente de la Banque Scotia (région Québec et Est de l'Ontario). Au second rang: Bernard Derome, président de l'IEIM, Diane Alalouf, Valériane Thool, Marie-Claude Savard et François Audet, directeur de l'IEIM.Photo: IEIM

Des bourses-stages Banque Scotia – IEIM, d'une valeur totale de 20 000 dollars, ont été remises, 12 février dernier, à neuf étudiantes et étudiants de premier, deuxième et troisième cycles dont les intérêts de recherche concernent l'international (voir encadré). Ce programme de bourses, mis en place en 2016 dans le cadre du renouvellement de l'entente entre la Fondation de l'UQAM et la Banque Scotia, s'adresse spécifiquement aux étudiants rattachés à des unités de recherche chapeautées par l'Institut d'études internationales de Montréal (IEIM-UQAM).

La cérémonie de remise de bourses a eu lieu à l'occasion de la conférence «La caravane des migrants en Amérique du Sud et centrale», qui a réuni Alejandro Estivill et Sergio Restrepo, consuls généraux du Mexique et de la Colombie à Montréal. Les deux diplomates ont parlé des défis auxquels leurs pays sont confrontés dans un contexte d'arrivée massive de migrants sur leur territoire.

Pour éclairer ce phénomène social et politique qui divise la communauté internationale, Bernard Derome, président de l’IEIM et ancien chef d’antenne à Radio-Canada, s'est entretenu avec Émilie Dubreuil, journaliste à Radio-Canada, qui a suivi à l’automne 2018 la caravane des migrants jusqu’au Mexique.

Boursiers 2018-2019

- Claudia Léger (baccalauréat, science politique). Intérêts de recherche: économie politique internationale, humanisation du commerce à l’échelle mondiale et émergence des nouvelles puissances (Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation);

- Daphnée St-Louis Ventura (baccalauréat, science politique). Intérêts de recherche: relations internationales et études américaines (Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques);

- Dominic Tibério (baccalauréat, science politique). Intérêts de recherche: économie politique des relations internationales (Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation);

- Hector Benito Torres Parra (maîtrise, science politique). Intérêts de recherche: économie politique des relations internationales, liens entre le Québec et le Mexique (Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation);

- Mathilde Bourgeon (maîtrise, science politique). Intérêts de recherche: enjeux frontaliers et migratoires (Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques);

- Laurianne Ladouceur (maîtrise en droit international). Intérêts de recherche: la notion de risque dans le contexte des demandes d’asile au Canada (Clinique internationale de défense des droits humains);

- Marie-Claude Savard (doctorat en administration). Projet de thèse: «Playing the game: NGO compromise, feigned compliance and discreet counteraction in the foreign aid chain». (Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires);

- Valériane Thool (doctorat en droit international). Projet de thèse : «Investissements directs à l’étranger, arbitrage d’investissements et protection de la biodiversité marine». (Centre d’études sur le droit international et la mondialisation);

- Diane Alalouf (doctorat en sociologie). Projet de thèse: «La réponse standardisée de l’aide humanitaire en cas de catastrophe d’origine naturelle dans les États dits fragiles». (Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires).  

Organisé par l'IEIM-UQAM, l'événement s'est déroulé en présence de plusieurs invités, dont la rectrice Magda Fusaro, la première vice-présidente de la Banque Scotia (région Québec et Est de l'Ontario), Geneviève Brouillard (M.B.A., 2001), le président de l'Association canadienne pour les Nations Unies (ACNU) – Grand Montréal, Marcello Scarone, et des membres du corps consulaire de Montréal.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE