Don de Nautilus Plus

L'activité 30 minutes à fond pour le Fonds permet d'amasser plus de 210 000 dollars pour le Fonds Richard Béliveau.

9 Janvier 2019 à 10H56

Borhane Annabi, professeur au Département de chimie et titulaire de la Chaire en prévention et traitement du cancer, Karine Larose, kinésiologue et directrice des communications chez Nautilus Plus, Richard Béliveau, directeur scientifique de la Chaire en prévention et traitement du cancer, Martin Légaré, président-directeur général de Nautilus Plus, Pierre Bélanger, directeur général de la Fondation de l’UQAM, et Nicolas Dedek, directeur du développement philanthropique de la Fondation de l’UQAM. Photo: Nathalie St-Pierre

La Fondation de l'UQAM et Nautilus Plus ont dévoilé le montant – 210 680 dollars – remis au Fonds Richard Béliveau, qui soutient les recherches de la Chaire en prévention et traitement du cancer de l’UQAM. Ce montant a été récolté lors de la 11e édition de l’événement 30 minutes à fond pour le Fonds, qui avait lieu les 18 et 19 novembre derniers dans les centres Nautilus Plus du Québec.

Plus de 4 500 personnes ont effectué 30 minutes d'exercice cardiovasculaire sur un appareil ou lors d'une activité de groupe, ce qui a permis aux participants de brûler plus de 2,6 millions de calories collectivement. Les participants aux défis d’équipe 4X4 – chacun des quatre membres d'une équipe devait effectuer deux heures d’exercice cardiovasculaire – et 2X2 – chacun des deux membres d'une équipe devait effectuer une heure d'exercice cardiovasculaire – ont aussi contribué au succès de l’activité.

Depuis la première édition, en 2008, l'événement a permis de verser plus de 2 millions de dollars au Fonds Richard Béliveau. Ces dons permettent à la Chaire en prévention et traitement du cancer de se consacrer à la recherche sur le cancer et sur des approches qui pourraient le prévenir. 

Créée en 2004, la Chaire, dont le titulaire est Borhane Annabi, professeur au Département de chimie, se consacre à l’identification de composés de l’alimentation humaine possédant des propriétés préventives et thérapeutiques et à leur utilisation pour réduire l’incidence et le développement des cancers dans la population.

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE