Carrières à suivre

Des diplômés de l'UQAM occupent des postes stratégiques et réalisent des choses remarquables dans toutes les sphères de la société: quelques noms à retenir.

11 Novembre 2019 à 16H55

Série Carrières à suivre

Hubert Bolduc (B.A. science politique, 1996) a pris la tête d’Investissement Québec International, la nouvelle division d’Investissement Québec qui aura pour mission d’attirer des projets d'investissements étrangers et d’accroître les exportations dans toutes les régions du Québec. Jusqu’à la fin de l’année et afin d’assurer la transition, il continue d’assumer son rôle de président-directeur général de Montréal International, où il a connu un succès remarquable depuis son arrivée en 2016, l’agence ayant suscité des investissements étrangers records de 2,5 G $, en hausse de 150 % depuis les trois dernières années. Il s’agit d’un retour chez Investissement Québec pour Hubert Bolduc, qui y avait travaillé de 2014 à 2016. Il avait auparavant œuvré à titre de secrétaire général associé au sein du Conseil exécutif du gouvernement du Québec et de vice-président aux affaires publiques chez Cascades. Il a également été chargé de cours en communication à l’UQAM, où il a reçu en 2012 le prix Reconnaissance de la Faculté de science politique et de droit.

Anabelle Blondeau (B.A.A. comptabilité de management, 1991) a accédé au poste de présidente et chef de la direction d’Optimum Groupe financier. L’entreprise, qui œuvre dans le secteur de l’assurance, de la réassurance, de l’actuariat conseil et de la gestion d’actifs, emploie plus de 575 employés au Canada, aux États-Unis et en France. Son chiffre d’affaires atteint 850 millions de dollars. Déjà présidente et chef des opérations depuis six ans, Anabelle Blondeau est également vice-présidente du conseil.

 

La juge Lucie Fournier (LL.B., 1981) siège à la Cour d’appel du Québec depuis juin dernier. Juge à la Cour supérieure depuis 2009, elle avait auparavant pratiqué le droit au sein du cabinet Robinson, Sheppard, Shapiro. Elle était spécialisée dans le contentieux des affaires civiles, bancaires et commerciales, particulièrement en droit des sûretés, en insolvabilité et en construction. Durant sa pratique, elle a également enseigné à l'École de formation professionnelle du Barreau du Québec. Anne-Claire Perron (LL.B., 1997), qui a commencé sa carrière à la Société de l'assurance automobile du Québec et qui, depuis 2000, exerçait sa profession au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales, a été nommée juge à la Cour du Québec. Elle exercera principalement ses fonctions à la Chambre de la jeunesse à Montréal. Daniel Lévesque (LL.B., 1983) a, pour sa part, été nommé juge au sein de la Chambre civile de Longueuil.

Directrice des enquêtes à la Régie de l’assurance-maladie du Québec depuis 2007, Nathalie Gagné (B.A. science politique, 1987) a été nommée régisseuse et vice-présidente de la Régie des alcools, des courses et des jeux. Selon le site de l’Association des femmes en finance du Québec, les enquêtes que cette gestionnaire a menées dans sa carrière ont permis à l’État de récupérer des dizaines de millions de dollars.

Madeleine Blais-Morin (B.A. communication, 2001) a été nommée chef du bureau parlementaire de Radio-Canada à Ottawa, tout en demeurant analyste principale en matière de politique fédérale. La journaliste fait carrière à Radio-Canada depuis 2000. Avant d’être affectée à la Colline parlementaire, en 2007, elle a été en poste à Régina et à Halifax.

 

Un autre diplômé fait l’objet d’une nomination importante à la société d’État: Donald Lizotte (B.A.A. gestion et intervention touristique, 1989) a été nommé directeur général et chef des revenus, CBC et Radio-Canada Solutions Média. Le gestionnaire possède 25 ans d’expérience dans l’industrie des télécommunications, du commerce de détail, de l’alimentation et dans le secteur des médias, dont 14 ans au sein de la direction de Québecor, qu’il a quittée en février dernier. Dans ses nouvelles fonctions, il sera responsable de l'ensemble des équipes associées aux revenus autogénérés de CBC/Radio-Canada, incluant les revenus publicitaires, de distribution et la commercialisation des contenus.

Nathalie Généreux (M.B.A., 2003; M.Sc. technologies de l'information, 2019), qui est membre du conseil d’administration de la Fondation de l’UQAM, a été nommée première vice-présidente à la direction, Opérations, à la Banque Nationale. Elle agissait depuis 2016 à titre de première vice-présidente, Opérations, Particuliers et Entreprises. Elle possède plus de 30 ans d’expérience dans le domaine des services financiers.


Pierre St-Laurent (B.A.A., 1992), qui travaille chez Sobeys depuis 1991, devient chef de l'exploitation du géant canadien de l’alimentation Empire, qui chapeaute les épiceries Sobeys, Safeway, IGA, Thrifty Foods et Foodland. Il s'occupera de la mise en marché, de l'exploitation de détail et de la chaîne d'approvisionnement pour l'ensemble des supermarchés. 

Entrée au service de La Presse en 2008, Florence Turpault-Desroches (B.A. communication, 2007) a été journaliste, chef d’équipe et directrice de sections. Elle a, entre autres, dirigé la section Actualités de La Presse + et, à titre de directrice principale de l’information depuis janvier 2018, elle a piloté la création des sections Arts et être et Inspiration. En octobre dernier, elle a été nommée au poste de directrice principale, Communications et Fondation La Presse. Dans ses nouvelles fonctions, elle dirigera les activités de communication internes et externes, en plus de développer les programmes de dons majeurs et de fidélisation.

Patrick Jutras (B.A.A., 2016), accède au poste de vice-président principal et chef des revenus publicitaires pour Québecor et Groupe TVA. Il était jusqu’à tout récemment vice-président, développement des affaires numériques, chez Vidéotron. Il aura, entre autres, pour mandat d’accroître encore l’offre multiplateforme de Quebecor.

 

 

Stéphane Mailhiot (B.A. communication, 2002) a pris la tête de Havas Montréal, la filiale locale de la firme de publicité internationale basée en France. En tant que président de l’agence montréalaise, il aura pour mandat de contribuer à l’offre créative de Havas pour l’ensemble du Canada. Auparavant vice-président, stratégie, Stéphane Mailhiot est à l’emploi de Havas depuis quatre ans. Il est aussi connu pour ses chroniques sur la publicité dans les médias, notamment à l’émission radio Tout un matin de Radio-Canada.

La nouvelle directrice des Rendez-Vous Québec Cinéma, Myriam D’Arcy (B.A. majeure en science politique et mineure en histoire, 2007), oeuvrait depuis 2010 au sein du Mouvement national des Québécoises et Québécois. Elle a notamment mis sur pied le programme Les Rendez-vous culturels, destiné à favoriser l’intégration des nouveaux arrivants grâce à des activités culturelles.

La chorégraphe Hélène Langevin (B.A. danse, 1988) a remporté le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec pour la meilleure œuvre chorégraphique de la saison 2018-2019, assorti d’un montant de 10 000 dollars. Conçu pour les enfants de trois ans et plus, le spectacle À travers mes yeux est une ode à l’imaginaire. Une vingtaine de villes au Québec l’accueilleront en 2019-2020. Fondatrice de la compagnie Bouge de là, en 2000, la chorégraphe se consacre exclusivement à la création de spectacles pour les tout-petits.

Déjà au Top 100 des femmes les plus influentes au Canada selon le Women’s Executive Network (WXN), la présidente-directrice générale de Cossette Mélanie Dunn fait partie en 2019 de la liste internationale des 100 Femmes en affaires HERoes. Ce classement basé au Royaume-Uni célèbre les leaders féminins qui montrent l’exemple et génèrent du changement pour accroître la diversité de genre dans les milieux de travail. Chez Cossette, 47% des postes de haute direction et 45% des postes de gestionnaires sont occupés par des femmes.

Ex-procureur en chef adjoint de la Commission Charbonneau sur l’industrie de la construction, premier à tenir la barre du Bureau de l’inspecteur général de la Ville de Montréal (le BIG), puis premier p.-d.g. de l’Autorité des marchés publics, Me Denis Gallant (LL.M., 1997) a annoncé qu’il quittait son poste en janvier pour retourner à la pratique du droit criminel au sein du cabinet Roy Bélanger. L’avocat reprendra également du service comme chargé de cours au Département des sciences juridiques, où il a enseigné pendant de nombreuses années.

À l’emploi du Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu depuis 2007, où elle agissait à titre de directrice des communications et des affaires corporatives, Nathalie Beaudoin (B.A. communication, 1991) a été nommée directrice générale. Oeuvrant depuis 20 ans dans le réseau collégial, la gestionnaire est impliquée dans le comité des relations publiques de la Fédération des cégeps et elle participe aussi à de nombreux comités de concertation dans le Haut Richelieu. Elle fait partie de la cohorte 2019 du programme de leadership au féminin de la Chambre de commerce et de l'industrie de la Rive-Sud.

Commissaire indépendante spécialisée dans la performance féministe et l’art contemporain canadien, Jade Boivin (M.A. histoire de l’art, 2019) a pris la barre de Vie des Arts, revue phare du monde des arts visuels depuis 1956. La nouvelle rédactrice en chef sera épaulée par Marie-Ève Leclerc-Parker (M.A. histoire de l'art, 2016), nommée responsable des communications.

Céline Huyghebaert

Céline Huyghebaert (M.A. études littéraires, 2011; Ph.D. études et pratiques des arts, 2019) et Dominique Demers (M.A. études littéraires, 1988) figurent parmi les lauréates des Prix littéraires de langue française du Gouverneur général 2019. Céline Huyghebaert a remporté le prix dans la catégorie Romans et nouvelles pour Le drap blanc (Le Quartanier), son premier roman. Dominique Demers l’a obtenu dans la catégorie Littérature jeunesse – texte pour L'albatros et la mésange (Québec Amérique), un récit pour adolescents.

Emmanuel Dubourg

Dix-huit diplômés ont été élus aux dernières élections fédérales, dont 4 pour le Parti libéral, 12 pour le Bloc québécois et 2 pour le Parti conservateur. On compte parmi eux l’ancien chargé de cours Emmanuel Dubourg (B.A.A. sciences comptables, 1983; M.B.A., 2000), réélu pour un troisième mandat dans Bourassa pour le Parti libéral, après avoir été député du Parti libéral au provincial de 2007 à 2012; Stéphane Bergeron (B.A. science politique, 1987), élu pour le Bloc dans Montarville, qui a été député dans la région de Verchères de 1993 à 2005 pour le Bloc et de 2005 à 2018 pour le Parti québécois (il a été ministre de la Sécurité publique au sein du gouvernement Marois de 2012 à 2014); le chargé de cours du Département des sciences économiques Alain Therrien (M.Sc. économique, 1994), élu dans La Prairie, qui a également été député du Parti québécois de 2012 à 2018; et le lieutenant du Parti conservateur au Québec Alain Rayes (B.Sc. enseignement en mathématiques, 1995), réélu pour un deuxième mandat dans Richmond–Arthabaska.

L’auteur et chargé de cours au Département d’études littéraires David Bélanger (Ph.D. études littéraires, 2018) a pris la relève de Nicolas Tremblay (Ph.D. études littéraires, 2008), comme directeur de la rédaction de XYZ. La revue de la nouvelle. Lui aussi auteur, Nicolas Tremblay était à la barre depuis 14 ans, parallèlement à sa carrière de professeur de littérature au Collège Lionel-Groulx.

Jessica Harnois

Trois diplômées en communication font partie des lauréates des Prix femmes d’affaires du Québec 2019. La sommelière Jessica Harnois (B.A. communication, 2003; M.B.A., 2017), présidente des Productions Jessica Harnois, a reçu le prix dans la catégorie Entrepreneure, petite entreprise. Geneviève Gagnon (B.A. communication, 1998), présidente et fondatrice de La fourmi bionique, une marque de céréales haut de gamme, l’a remporté dans la catégorie Entrepreneure, moyenne entreprise. Brigitte Jalbert (B.A. communication, 2000), qui dirige l’entreprise familiale Les emballages Carrousel, est la lauréate de la catégorie Entrepreneure, grande entreprise.

Réalisatrice de documentaires, commissaire d’expositions et consultante auprès d’organismes culturels, Johane Bergeron (M.A. muséologie, 2018) est la nouvelle directrice générale du Musée régional de la Côte-Nord situé à Sept-Îles.

Directeur général de Tourisme Baie-James depuis 2015, Mitchell Dion (M.Sc. développement du tourisme, 2013) a migré quelque 500 kilomètres plus au sud pour assumer, depuis juin dernier, la direction Tourisme Charlevoix.

Auparavant à la Banque Nationale, la nouvelle p.-d.g. de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval, Chantal  Joyal (M.B.A., 1998), possède une expérience de près de 30 ans comme cadre supérieure, notamment dans des institutions financières. Elle connaît bien le milieu lavallois puisqu’elle a aussi été directrice, de 2013 à 2016, du Pôle entreprises de services et sièges sociaux de Laval Technopole.

 

Joanie Heppel (M.A. sexologie, 2009) a succédé à Nathalie Legault (M.A. sexologie, 1999) à titre de présidente de l’Ordre professionnel des sexologues du Québec, créé en 2013. La diplômée, qui exerce depuis 2009, a été chargée de formation pratique au Département de sexologie de l’UQAM, de 2011 à 2018, ainsi que chargée de cours, de 2013 à 2018.

L’ex-doyenne de l’ESG UQAM et ex-rectrice de la Téluq, Ginette Legault (Ph.D. science politique, 1990), a été nommée directrice générale du Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) pour un mandat de trois ans. Avant de se joindre au BCI, Ginette Legault avait œuvré comme sous-ministre adjointe à l'enseignement supérieur au ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, puis comme associée-conseil à la firme Credo.

 

Éditeur aux Éditions Multimondes et ex-rédacteur en chef de la revue Québec ScienceRaymond Lemieux (B.A. communication, 1984) a reçu le prix Thérèse-Patry 2019 de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec. Ce prix récompense sa contribution exceptionnelle à la culture scientifique québécoise. Raymond Lemieux a reçu le prix Reconnaissance de l’UQAM en 2013.

 

 

Valérie Chevalier

Comme chaque année, de nombreux Uqamiens se sont illustrés à la Soirée des Gémeaux. Parmi eux, on retrouve, entre autres, la réalisatrice de l’ONF Johanne Bergeron (B.A. communication, 1982) et la réalisatrice Pascale Ferland (B.A. arts plastiques, 1996) pour le documentaire Pauline Julien, intime et politique (catégories Meilleure émission ou série documentaire: biographie ou portrait et Meilleure réalisation documentaire: biographie ou portrait); l’animatrice Valérie Chevalier (B.A. communication, 2011) dans la catégorie Meilleure animation: jeunesse pour Cochon dingue; le directeur d’Urbania Philippe Lamarre (B.A. design graphique, 2000) et les membres de son équipe Marylène Fortier (B.A. communication, 2000), Raphaëlle Huysmans (B.A. communication, 2009), Catherine Perreault-Lessard (B.A. communication, 2006) et Xavier Havitov (B.A. communication, 2015) pour Zone franche (Meilleur magazine d’intérêt social) et pour Courrier recommandé (Meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques : variétés). De leur côté, les producteurs d’Avanti Luc Wiseman (B.A. communication, 1979) et Hugo Roberge (B.A. communication, 2000), les directeurs de la photographie Guillaume Roy-Messier (B.A. communication, 2012), François Messier-Rheault (B.A. communication, 2005) et Maxime Pilon-Lalande (B.A. communication, 2006), les réalisateurs Paul-Maxime Corbin (B.A. communication, 2014) et Catherine Proulx (B.A. communication, 2006) et le monteur Martin Gagnon (B.A. communication, 2004) ont remporté des prix dans cinq catégories documentaires pour De garde 24/7, une série qui a déjà été primée à New York en avril dernier, où elle a reçu la médaille d’or dans la catégorie Documentaire aux NYF TV & Films Awards. Voir la liste complète des Uqamiens lauréats de prix Gémeaux sur le site du Bureau des diplômés.

Toutes les nominations et distinctions des diplômés de l'UQAM qui sont portées à l'attention du Bureau des diplômés sont annoncées dans son bulletin ainsi que sur le site du Bureau, dans la section Nouvelles des diplômés.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE