Célébration des jumelages interculturels

Des témoignages et une conférence de Gérard Bouchard étaient au programme de la soirée.

3 Mai 2019 à 14H31

Les anciens jumeaux et jumelles Krystyna Muzhetska, René Poulin, Michel Philippe Poirier, Sonia Florencia Demanou Fouate et Paule Carmel Pierre-Victor ont livré un témoignage sur leur expérience des jumelages interculturels.
Photo :Nathalie St-Pierre

Une soirée visant à célébrer le projet de jumelages interculturels, qui en est à sa 17e année, a réuni une soixantaine de personnes le 2 mai dernier à l'UQAM. Pour l’occasion, le Groupe de recherche sur les jumelages interculturels (GReJI) avait invité Gérard Bouchard, historien, sociologue, écrivain et professeur à l’Université du Québec à Chicoutimi, qui a prononcé une conférence intitulée «L'interculturalisme québécois. De la théorie à la pratique». Cette conférence était organisée dans le cadre du 50e anniversaire de l'UQAM.

Depuis 2002, les jumelages interculturels ont pour objectif de mettre en relation les étudiants francophones (plusieurs sont inscrits dans un programme en éducation) avec des non-francophones inscrits au certificat de perfectionnement en français langue seconde. Ils développent chez les étudiants francophones les habiletés à travailler avec des personnes d'autres cultures, tandis qu'ils permettent aux non-francophones de parler le français et d'apprendre à connaître leur société d'accueil.

Lors de la soirée, cinq anciens jumeaux ont livré un témoignage sur leur expérience des jumelages interculturels. «Krystyna Muzhetska (DESS gestion, 2015), une ancienne étudiante au certificat en français écrit pour non-francophones aujourd'hui inscrite au programme court de deuxième cycle en gestion de projet, organise des jumelages à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, où elle travaille comme chargée de projet, souligne fièrement la maître de langue Myra Deraîche. C'est également le cas du candidat à la maîtrise en enseignement (science et technologie) René Poulin qui organise des jumelages au Collège militaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, où il est commandant adjoint.» L'étudiante en enseignement du français langue seconde Sonia Florencia Demanou Fouate (B.Sc. biologie en apprentissage par problèmes, 2015), ainsi que les diplômés Michel Philippe Poirier (M.Ed. 2017) et Paule Carmel Pierre-Victor (M.A. éducation, 2015) ont également partagé leurs souvenirs de l'expérience des jumelages interculturels.

Le GReJI a profité de l'événement pour procéder au lancement du site web des jumelages interculturels. «Ce site renferme des outils pour les gens qui veulent organiser des jumelages interculturels, explique Myra Deraîche. Nous y expliquons l'approche et nous illustrons la démarche à l'aide de vidéos. On y retrouve également une grille pour l'organisation des jumelages ainsi que des exemples d'activités pédagogiques.»

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE