Conférence de Montréal

Des chercheurs de l'UQAM participent à l'événement organisé par le Forum économique international des Amériques.

11 Juin 2019 à 11H42, mis à jour le 19 Juin 2019 à 13H45

Photo: Hôtel Bonaventure Montréal

Plusieurs chercheurs de l’UQAM interviendront pour parler des impacts des changements climatiques et mettre de l’avant des solutions pour aider à faire progresser les transitions énergétiques lors de la 25e Conférence de Montréal, organisée par le Forum économique international des Amériques. L'événement, qui se déroule du 10 au 13 juin à l’Hôtel Bonaventure, rassemble près de 4000 participants et 200 conférenciers – professeurs, chercheurs et acteurs clés du monde politique et des affaires de la scène internationale – qui échangeront sur le thème «Mener le changement».

À l’occasion de son 50e anniversaire, l’UQAM a conclu pour la première fois une entente de partenariat avec le Forum économique international des Amériques. «Les défis engendrés par les changements climatiques exigent de repenser notre place comme êtres humains et comme citoyens dans le monde, affirme Magda Fusaro, rectrice de l'UQAM. C’est pourquoi il nous faut amorcer un changement de perspectives, que nous soyons décideurs, chefs de file, chefs d’entreprise, hommes et femmes politiques. Les discussions de haut niveau menées au cours de la Conférence de Montréal vont contribuer à influencer la vie humaine pour les prochaines années.»

Le professeur émérite Pierre Fortin, du Département des sciences économiques de l'ESG UQAM, a participé le 10 juin à une table ronde organisée en collaboration avec le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, dont le thème était «Le défi de l'intégration économique des immigrants».

Mark Purdon, professeur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale de l'ESG UQAM, participera à la conférence «Transition énergétique, actions entreprises à l’échelle locale et régionale», qui se déroulera le 12 juin de 7 h 30 à 9 h.

Philippe Gachon, professeur au Département de géographie et directeur général du Réseau Inondations intersectoriel du Québec (RIISQ), livrera la conclusion du panel intitulé «La ville résiliente: changements climatiques, adaptation et avenir de la vie en milieu urbain», qui aura lieu le 12 juin à 10 h 30.

Magda Fusaro présentera la conférencière Ségolène Royal, ambassadrice de la France pour les pôles Arctique et Antarctique. «À 50 ans, l’UQAM est une jeune université, audacieuse, scientifique, créative et humaniste, souligne la rectrice. Ses valeurs reposent particulièrement sur le respect de l’environnement, la vie citoyenne, la recherche associée aux changements climatiques et la cause des femmes. C’est donc dire que l’Université se reconnaît dans les actions et les propos de Ségolène Royal.»

En marge de la Conférence, Magda Fusaro participera également - à la demande de Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de la Francophonie - à une table ronde organisée par le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie sur le thème des bonnes pratiques en matière du numérique, pour définir quels sont les grands défis de société liés à la transformation numérique et ce que le Québec peut apporter en termes de contribution à l’ensemble de la francophonie.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE