Classe de maître avec Catherine Major

L'auteure-compositrice-interprète a prodigué ses conseils aux futurs diplômés du bac en musique.

4 Février 2019 à 16H04

L'auteure-compositrice-interprète a prodigué ses conseils aux futurs diplômés du bac en musique.
Photo :Augustin Binette

Une soixantaine d'étudiants ont assisté à une classe de maître donnée par l'auteure-compositrice-interprète Catherine Major (B.Mus., 2003), le 1er février dernier, à la salle Jacques-Hétu du pavillon de Musique. L'artiste a parlé de son parcours musical et a interprété deux pièces, en plus d'offrir des conseils à quelques chanteurs des classes de la professeure Dominique Primeau, qui lui avait enseigné à l'époque.

«Catherine a été très inspirante, autant dans la description de son parcours professionnel que dans ses commentaires au sujet des performances de nos étudiants, souligne Dominique Primeau. Enceinte de son quatrième enfant, elle a également livré un vibrant plaidoyer pour la maternité et la conciliation famille/travail.»

La professeure a joué le rôle de l'intervieweuse pendant la portion entrevue de l'événement, capté par les caméras du Service de l'audiovisuel pour le compte d'UQAM.tv. Il a notamment été question des différents aspects de la carrière de Catherine Major: son travail d'auteure-compositrice-interprète, de compositrice de musique pour plusieurs artistes et de compositrice de musique de film.

Les étudiants au baccalauréat en musique (pratique artistique) Marie-Ève Desmarais, Gabriel Duquette, Amylie Poirier et Isabelle St-Pierre – accompagnés par le musicien Pierre Belisle et les choristes Alex Grenier et Myriam Dufour – ont eu la chance de se produire devant Catherine Major, laquelle a ensuite offert ses conseils à chacun. «Ce n'est pas facile d'exposer son potentiel en une seule pièce et Catherine en est consciente, note Dominique Primeau. Elle aurait aimé avoir plus de temps avec chaque étudiant pour échanger davantage. Cela dit, elle a fait preuve d'une très grande générosité. Ses commentaires constructifs ont été précieux pour nos étudiants.»

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE