Collations des grades 2019

Le succès des étudiants et étudiantes est récompensé lors de cérémonies émouvantes aux couleurs du 50e.

31 Mai 2019 à 18H11

Le succès des étudiants et étudiantes est récompensé lors de cérémonies émouvantes aux couleurs du 50e.
Photo :Benoit Rousseau

À l’occasion du 50e anniversaire de l’UQAM, les cérémonies des grades ont eu lieu au printemps cette année. Plus de 2900 personnes, diplômés, invités, amis et dignitaires, ont assisté aux cinq cérémonies qui se sont déroulées au Centre Pierre-Péladeau, sur le campus de l’UQAM, les 27, 28 et 29 mai derniers. Pour l’occasion, le mortier remis aux diplômés arborait une breloque aux couleurs du 50e  et une animation vidéo soulignant le cinquantenaire était projetée avant chaque cérémonie.

Organisées par le Bureau des diplômés, en collaboration avec les six facultés et l’École des sciences de la gestion, le Registrariat et divers services, les cérémonies ont mis en vedette les nouveaux diplômés des facultés des arts et de communication, de science politique et de droit, des sciences, des sciences de l'éducation, des sciences humaines et de l’École des sciences de la gestion.

Plusieurs professeurs, chargés de cours, directeurs de programme et de départements, vice-doyens, doyens et vice-recteurs ainsi que des représentants des conseils de diplômés facultaires étaient présents pour saluer les nouveaux diplômés. 

«Chères finissantes, chers finissants, vous tournez la page d’un chapitre important de votre vie, a déclaré la rectrice Magda Fusaro, qui assistait à la collation des grades de la Faculté de sciences humaines et de la Faculté de communication. Les études le prouvent, un diplôme universitaire ouvre des portes, donne accès à de meilleurs emplois, offre des perspectives d’épanouissement professionnel. Soyez optimistes, ayez confiance en vous, mais rappelez-vous cependant d’où vous venez, de l’UQAM, une université dont la devise pourrait être : ce que l’on reçoit, on le redonne en partage. Ouvrez-vous aux autres, faites place aux échanges, soyez généreux de votre savoir, de votre savoir-faire. Mettez votre imagination au service de la collectivité, car les défis qui attendent la société québécoise sont immenses et je suis persuadée que vous contribuerez à les relever.»

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE