Concert hommage à Miklós Takács

Dirigé par Pascal Côté, avec Janie Caron et Pierre Jasmin au piano, le concert du Chœur de l’UQAM aura lieu à l’église Saint-André de Sutton.

19 Septembre 2019 à 11H52

Les pianistes invités auront la chance de jouer sur un instrument qui a appartenu au maestro Miklós Takács.Photo: Service des archives de l'UQAM

Le Chœur de l’UQAM, dirigé par son chef Pascal Côté (B.Mus., 2000), offrira à Sutton un concert en hommage à son fondateur, le regretté professeur du Département de musique Miklós Takács. Janie Caron et le professeur retraité du Département de musique Pierre Jasmin seront au piano pour interpréter des œuvres de Rossini et de Beethoven. Ils auront la chance de jouer sur un instrument qui a appartenu à Miklós Takács, un magnifique piano Bösendorfer que sa mère lui avait acheté, en Hongrie, alors qu’il n’avait que 10 ans. Le piano a été prêté par Diane Cormier, propriétaire d’une église de Glen Sutton qui a aussi appartenu à Miklós Takács, et où le maestro organisait des concerts.

L’événement s’inscrit dans la campagne de financement du Musée des communications et d’histoire de Sutton. Il a été organisé par le président du conseil d’administration du musée, le diplômé Richard Leclerc. (B.A. design de l’environnement, 1978).

Composé de 160 voix, le Chœur de l'UQAM a donné plus d’une centaine de concerts de haut niveau avec, entre autres, l’Orchestre Métropolitain, le Manhattan Philharmonic de New York et l’Orchestre national de Hongrie. Il a été invité à se produire à la cathédrale de Salzbourg, au Festival de Lanaudière et à plusieurs reprises au célèbre Carnegie Hall de New York. 

Le concert aura lieu à 16 heures, le 5 octobre prochain, à l’église Saint-André de Sutton. On peut acheter des billets, au coût de 25 dollars, sur le site lepointdevente.com ou au musée. Voir la page du concert pour les informations pertinentes.

PARTAGER
COMMENTAIRES 1 COMMENTAIRE

Commentaires

Les deux pianistes pourront en effet « essayer » le piano Bösendorfer de Miklós Takács au Musée de Sutton, où il se trouve présentement, mais pour le concert, ce sera un autre piano. Fragile, il a besoin d'être restauré et il ne peut pas être transporté ailleurs que dans un atelier très prochainement, nous l'espérons. Richard Leclerc, Président du Musée de Sutton