Des conseillers étrangers à l'UQAM

L'Université accueille des conseillers d'orientation provenant de sept pays.

3 Juin 2019 à 15H26

Min Zhang, étudiante au doctorat en administration, a présenté les programmes en finance à la salle des marchés de l'ESG UQAM.Photo: Nathalie St-Pierre

Une quinzaine de conseillers en orientation provenant de sept pays – Belgique, Brésil, Chine, Colombie, États-Unis, France et Maroc – étaient de passage à l’UQAM, le 30 mai dernier. Cette visite s’inscrivait dans le cadre de la première tournée «Je choisis Montréal» organisée par Montréal International, un organisme qui contribue au rayonnement international et à la prospérité du Grand Montréal.

Les conseillers ont effectué une visite guidée des installations du campus central et du Complexe des sciences Pierre-Dansereau. Ils ont vu, entre autres, la salle des marchés de l’ESG UQAM, les studios de cinéma et de télévision de l’École des médias ainsi que de la serre de recherche du pavillon des Sciences biologiques. Des présentations et des ateliers pratiques portant sur les programmes d’études en finance, en cinéma, en télévision, en gestion, en sciences de la Terre et de l’atmosphère et en biologie en apprentissage par problèmes étaient également au programme.

Durant leur séjour d’une semaine, les conseillers ont visité plusieurs universités et collèges montréalais ainsi que les principaux attraits touristiques de la métropole.

Impact sur la destination d’études

Côtoyant quotidiennement des étudiants qui souhaitent étudier à l’étranger, les professionnels de l’orientation scolaire peuvent avoir un impact direct sur leur destination d’études. «Il est indispensable de visiter les universités si l’on souhaite conseiller nos étudiants adéquatement, affirme Natalie Bitton, directrice de l’orientation au Lycée français de San Francisco, une école secondaire fréquentée par 950 élèves francophones de la Californie. Le contact humain et nos expériences personnelles contribuent à les faire rêver davantage que ce qu’ils peuvent lire sur le Web.»

Près de 30 % des étudiants du Lycée français de San Francisco qui effectuent des séjours d’études à l’étranger choisissent Montréal, ajoute Natalie Bitton. «C’est une ville bilingue, multiculturelle, sécuritaire et abordable, la seule ville au monde qui est un croisement entre l’Europe et l’Amérique du Nord», dit-elle. 

Anderson Paghi.Photo: Nathalie St-Pierre

Conseiller d’orientation dans une école secondaire de São Paulo, au Brésil, Anderson Paghi visitait Montréal pour la première fois. «Plusieurs de mes élèves francophones souhaitent intuitivement étudier en France, mais la plupart ne connaissent même pas Montréal, mentionne-t-il. Cette visite m’a permis de découvrir les attraits de la ville et de mieux connaître les programmes d’études et le processus d’admission des universités.»

Une deuxième édition de la tournée devrait avoir lieu l’an prochain. «Les conseillers d’orientation jouent un rôle important dans l’attraction des étudiants étrangers», souligne Émilie Tremblay, conseillère pour Montréal International et responsable de l’organisation de la tournée.

Journalistes étrangères en visite

Photo: Nathalie St-Pierre

Trois journalistes, Anais Lefébure (Maroc), Ana Paulo Lisboa (Brésil), et Alicia Quinones (Mexique) étaient également de passage à l’UQAM dans le cadre de cette tournée. Accompagnées par des étudiants de l'UQAM – Gabrielle Mota Drummond (communication), Aline Faria (communication), Victor Gabriel Silva Morales (études et pratiques des arts) et Soufiane Legsyer (comptabilité) – et accueillies par Céline Séguin, directrice du cabinet de la rectrice, Mylène Archambault, directrice du Bureau du recrutement et Chantal Gamache, formatrice aux Services à la vie étudiante, elles ont effectué une visite guidée du campus, du MT Lab et de Réunion D Sens.

Les journalistes s’intéressent entre autres à l’expérience étudiante à Montréal, classée première ville en Amérique selon QS Best Student Cities, ainsi qu’aux possibilités d’emploi après les études pour les étudiants étrangers.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE