Défendre les travailleurs

Dalia Gesualdi-Fecteau est nommée à un comité d'experts chargé de moderniser les normes fédérales du travail.

21 Février 2019 à 11H04

La professeure Dalia Gesualdi-Fecteau. Photo: Émilie Tournevache

La professeure du Département des sciences juridiques Dalia Gesualdi-Fecteau figure parmi les sept membres d'un nouveau comité indépendant d'experts chargé de moderniser les normes fédérales du travail afin de mieux protéger les travailleurs canadiens.

Le comité mènera des études et des consultations et présentera des recommandations à la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail Patty Hajdu concernant le salaire minimum, les protections pour les travailleurs atypiques, le «droit à la déconnexion» en dehors des heures de travail, la voix collective des travailleurs non syndiqués ainsi que l'accessibilité et la transférabilité des avantages sociaux. 

Le processus de sélection des membres du comité d'experts a été long, minutieux et exhaustif. Plus de 100 candidatures ont été examinées sur une période d'environ cinq mois. Les membres sélectionnés possèdent une expertise dans les domaines de la politique du travail, du droit, de l'économie et des affaires.

Énoncées dans le Code canadien du travail, les normes fédérales du travail établissent les droits fondamentaux (heures de travail, salaires, congés et jours fériés) des employés des industries du secteur privé –  services bancaires, télécommunications, transport interprovincial et international – sous réglementation fédérale. De plus, elles contribuent à assurer des conditions équitables pour les employeurs en exigeant d'eux qu'ils respectent ces normes.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE