La mécanique des fluides 

L’œuvre des finissants en médias interactifs fait partie du parcours Illuminart. 

25 Février 2019 à 12H07

Réalisée par des finissants en médias interactifs, l'installation La mécanique des fluides est présentée dans le cadre d’Illuminart. La Centrale est située au pavillon Hôtel-de-Ville (V). 
Photo :Nathalie St-Pierre

L’installation interactive La mécanique des fluides, conçue par une trentaine de finissants du baccalauréat en communication/médias interactifs, sera présentée dans le cadre de l'événement Illuminart au festival Montréal en lumière, du 21 février au 3 mars prochain. Cet événement, qui en est à sa troisième édition, consiste en un parcours composé d’une dizaine d’œuvres interactives, lumineuses et innovantes au sein du Quartier des spectacles.

La mécanique des fluides a été réalisée dans le cadre du cours Atelier de synthèse: exposition publique finale, dispensé par le chargé de cours de l’École des médias Danny Perreault. Les étudiants avaient pour mandat de produire une œuvre destinée au festival, ayant pour thème «La disparition de la nature».

L’œuvre, qui combine son, lumière et projections, se déploie en deux installations ludiques: Le Delta et La Centrale. Le public est appelé à interagir avec les différents éléments numériques des installations.

Le Delta
Sur l’esplanade du métro Saint-Laurent, du mobilier urbain interactif représentant une série de glaciers attend les visiteurs. «Les glaciers réagissent en son et en lumière au contact humain et les visiteurs pourront s’amuser à les faire fondre en s'assoyant dessus», explique Virginie Monarque, étudiante au baccalauréat en communication/ stratégies de production culturelles et médiatiques, qui a participé au projet.

La Centrale

Située à l’entrée du pavillon V, la Centrale prend la forme d’une salle de canalisation sombre dans laquelle se trouvent une turbine au gaz (projetée) et plusieurs conduits lumineux. Les visiteurs sont appelés à connecter les conduits entre eux (selon un code de couleurs) afin d’activer la turbine. «Plus on connecte de conduits, plus on fait le plein de gaz et plus on fait rouler la turbine, précise Virginie Monarque. En activant la turbine, on prend le contrôle de la Centrale, tout en créant une ambiance sonore et lumineuse.»

L’œuvre sera mise à jour durant la Nuit blanche, qui aura lieu le 2 mars prochain. La mécanique des fluides est une production du Partenariat du Quartier des spectacles en collaboration avec l’événement Illuminart.

La projection architecturale Probabilités de neige: 100%, qui orne la façade du pavillon Président-Kennedy (PK), fait aussi partie du parcours Illuminart. L’œuvre de l’illustratrice Cyrielle Tremblay propose un regard sympathique sur les joies de l’hiver en ville. À la manière d’un collage, les images joyeuses et colorées (joueurs de hockey, châteaux de glace, déneigeuses, marmottes en hibernation, etc.) de l’artiste sauront faire sourire les passants lors des journées froides et austères.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE