Je suis Citadin

Deux cents élèves d'écoles montréalaises participent à une journée spéciale au Centre sportif.

12 Février 2019 à 15H02

Les élèves se sont amusés à faire des dribbles, des passes et des lancers sous la supervision d'étudiants-athlètes des Citadins. 
Photo :Nathalie St-Pierre

Dans un coin du gymnase, une dizaine d'élèves de cinquième et sixième année de l'école primaire Saint-Arsène de Montréal s'amusent à faire des dribbles, des passes et des lancers sous la supervision d'étudiants-athlètes des Citadins. Dans un autre coin, les préparateurs physiques de l'équipe effectuent des tests d'habileté avec des jeunes. Une conférence sur l'éthique sportive et une classe de yoga pour enfants se déroulent au même moment dans d'autres salles du Centre sportif. «C'est vraiment le fun de participer à toutes ces activités et de recevoir des conseils de joueurs de haut niveau, mentionne Rose Pinard, une élève de sixième année membre de l'équipe de basketball de l'école Saint-Arsène. Aujourd'hui, j'ai appris qu'il ne faut jamais se décourager même si on rate un jeu.»

Rose fait partie des quelque 200 élèves d'écoles primaires et secondaires de Montréal qui ont participé aux journées «Je suis Citadin», les 7 et 8 février dernier, à l'UQAM. Après les ateliers et les conférences, les jeunes ont assisté aux matchs opposant les équipes de l'UQAM à celles de l'Université McGill, qui avaient lieu à 12 h 30 spécialement pour l'occasion.

Sport et persévérance scolaire

Les journées «Je suis Citadin», une première dans une université québécoise, sont nées d'une initiative conjointe du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) et des Citadins. «En plus d'offrir à ces jeunes une expérience enrichissante sur les plans sportif et humain, cet événement donne l'occasion à nos étudiants-athlètes de parler de leur propre parcours», souligne Daniel Méthot, coordonnateur du programme d'excellence sportive de l'UQAM.

Les huit écoles primaires et six écoles secondaires sélectionnées pour l'événement ont toutes adhéré au programme ISO-ACTIF du RSEQ, qui propose une série d'activités favorisant la réussite éducative et le développement de saines habitudes de vie chez les jeunes. «Dans certains milieux défavorisés, faire des études universitaires est un rêve qui peut paraître inaccessible, souligne Marie-Claude Miousse, directrice générale adjointe du RSEQ Montréal. Rencontrer des étudiants-athlètes qui s'épanouissent à travers le sport peut être une grande source de motivation pour un jeune.»

«À leur âge, j'aurais moi aussi aimé vivre cette expérience, ajoute Ibrahima Sylla, joueur de l'équipe de basketball. Je trouve ça bien d'échanger avec eux sur leurs conceptions du basket et sur ce qu'ils souhaitent faire plus tard. »

Cartes des Citadins

La carte Persévérance est l'une des cinq à l'effigie des Citadins.Photo: Réseau du sport étudiant du Québec

En plus des journées «Je suis Citadin», un autre partenariat lié à la persévérance scolaire a vu le jour entre les Citadins et le RSEQ. L'automne dernier, quelque 80 000 lots de 50 cartes à collectionner ont été imprimés par le RSEQ et remis aux éducateurs physiques dans les écoles. «C'est un système d'émulation qui récompense les élèves qui font preuve de bons comportements, comme la participation, l'entraide ou l'effort», mentionne Marie-Claude Miousse.

Dans le jeu de 50 cartes, les cinq dernières – les plus convoitées – sont à l'effigie des Citadins! Ces cartes portent des messages liés à la fierté, à la réussite, à la persévérance, à l'éthique et à l'excellence.

Sur le terrain

Gonflés à bloc par les encouragements des jeunes présents, les joueurs de l'équipe masculine ont vaincu les Redmen de l'Université McGill 73 à 69, le 7 février. Charles Miller a réalisé 17 points, dont 5 tirs de 3 points réussis en 5 tentatives.

L'équipe féminine s'est pour sa part inclinée 75 à 63 contre les Martlets le 8 février.

CATÉGORIES
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE