Des projets inspirants

Les gagnants du concours De l'idée à l'innovation ont été dévoilés en conclusion de la Semaine de la recherche et de la création.

25 Mars 2019 à 15H24

Les gagnants du concours De l'idée à l'innovation ont été dévoilés en conclusion de la Semaine de la recherche et de la création, qui avait lieu du 19 au 21 mars derniers. Un trophée fabriqué à partir d'aluminium et de bois récupérés, conçu par les professeurs Maurice Cloutier et Adrien Rovero, de l'École de design, a été remis aux équipes gagnantes.
Photo :Benoit Rousseau

La première édition de la Semaine de la recherche et de la création, qui avait lieu à l'UQAM du 19 au 21 mars dernier, s'est conclue par le dévoilement des gagnants du concours De l'idée à l'innovation, en présence de la vice-rectrice à la Recherche, à la création et à la diffusion, Catherine Mounier, et de nombreux invités. «Ce concours avait pour but de faire émerger de nouvelles idées, de favoriser des collaborations interfacultaires et de valoriser les contributions de la recherche universitaire à la société», a rappelé la vice-rectrice. Les projets devaient être transdisciplinaires et impliquer des professeurs, des maîtres de langues et des chargés de cours ayant le statut de professeur associé issus de plus d’une faculté/école.

Chaque projet gagnant a reçu 10 000 dollars en fonds de recherche – le montant a été partagé pour les deux gagnants du Prix Impact. Un trophée, conçu par les professeurs de l'École de design Maurice Cloutier et Adrien Rovero et fabriqué à partir d'aluminium et de bois récupérés, a aussi été remis aux équipes gagnantes. Des vidéos des projets primés ont été diffusées lors de l'événement.

Prix Étincelle

Le prix Étincelle, soulignant l’excellence et le potentiel d’une nouvelle initiative présentant une approche, une idée ou un créneau original et prometteur, a été décerné au projet Réseau Ville Autrement: Un Quartier des spectacles en transition. Mené par une équipe multidisciplinaire composée des professeurs Sylvain Lefebvre (Département de géographie), Michel Rochefort (études urbaines et touristiques), Sinisha Brdar (design), de la professeure associée Taïka Baillargeon (géographie) et d'étudiants aux cycles supérieurs, ce projet vise la mise en place d'un réseau d'usages transitoires dans les bâtiments vacants du Quartier des spectacles. Les chercheurs souhaitent ouvrir un hub/observatoire ayant pignon sur rue dans le quartier, appelé Espace Ville Autrement, dans un espace vacant présentement disponible. Ils souhaitent aussi développer des outils innovants de recherche et de méthodologie afin de réaliser l'inventaire des bâtiments vacants.

Prix Partenariat

Le prix Partenariat, récompensant l’excellence et le potentiel d’un projet en développement soutenu par un écosystème de partenaires engagés, a été remis au projet Les environnements immersifs au service des apprenants: un partenariat innovant pour la réussite éducative. Soumis par Mariève Blanchet et Philippe Chaubet, professeurs au Département des sciences de l'activité physique, et Stéphane Villeneuve, professeur au Département de didactique, ce projet vise à adapter les contenus de jeux immersifs afin de répondre aux besoins d'élèves ayant des difficultés d'apprentissage, en particulier en mathématiques, ainsi que des troubles moteurs. Le projet a aussi pour objectif de mesurer les effets de ces adaptations sur la réussite des enfants, notamment sur leur engagement physique et sur leur motivation.  

Prix Impact

Récompensant l’excellence et le potentiel d’une innovation technologique, sociale ou organisationnelle aux retombées significatives, le prix Impact a été décerné ex æquo  aux projets Pour que les enseignants ne perdent pas le nord, des boussoles pour innover en évaluation des apprentissages et BIPeR, la rondelle de hockey sonore intelligente pour handicapés visuels.

Les professeures Diane Leduc, du Département de didactique, Carla Barroso Da Costa, du Département d’éducation et pédagogie, et Johanne Grenier, du Département des sciences de l’activité physique, ainsi que le chargé de cours Alexandre Bédard et les professeurs Sébastien Béland (UdeM) et Éric Dionne (Université d'Ottawa), font partie de l’équipe de recherche interuniversitaire qui a conçu des boussoles en ligne pour innover en évaluation des apprentissages. Outil d’auto-observation, d’auto-formation et de réflexion, chaque boussole porte sur une thématique précise en lien avec l’évaluation des apprentissages. Après avoir répondu au questionnaire, l’enseignant reçoit ses résultats sous la forme d’un diagramme. Le schéma lui permet de se situer par rapport aux positions des autres répondants et en relation avec les théories et les principes relevés par la recherche en évaluation.  Le rapport individuel présente aussi plusieurs vignettes interactives (jeux, vidéos, lectures, capsules d’experts, suggestions de formation, etc.) afin d’améliorer les pratiques des enseignants.

La rondelle de hockey sonore intelligente pour handicapés visuels a été développée par trois professeurs de l'UQAM: Steve Vezeau (École de design), Mounir Boukadoum (Département d'informatique) et Frédéric Nabki (désormais professeur en génie électrique à l'ÉTS), en collaboration étroite avec Gilles Ouellet (conseiller à l'accueil et à l'intégration aux Services à la vie étudiante) et François Beauregard, deux joueurs du club de hockey sonore les Hiboux de Montréal. Cette rondelle en plastique est munie d'un système sonore intelligent qui donne aux joueurs toute l'information utile pour connaître en tout temps la position et la trajectoire de la rondelle sur la patinoire. Il s'agit de la seule rondelle intelligente disponible sur le marché qui résiste aux impacts et au froid, et qui peut être utilisée pendant plusieurs parties.

Trois jours bien remplis!

Organisée par le Vice-rectorat à la recherche, à la création et à la diffusion, la Semaine de la recherche et de la création visait à ce que les chercheurs et les créateurs de l'UQAM puissent se rencontrer, échanger et partager leurs expériences. «En regardant les inscriptions aux rendez-vous des chaires et des centres ou encore pour les ateliers sur la gestion des données de recherche et le rôle des étudiants dans des projets universités-communautés, je constate que les activités qui étaient proposées ont suscité beaucoup d'intérêt. Nous avons également tenu un premier atelier avec La Conversation Canada qui fut fort intéressant», a souligné Catherine Mounier.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE