Une distinction en linguistique

Lucie Ménard est récompensée pour ses travaux portant sur le développement de la parole chez les enfants.

1 Août 2019 à 13H49

Lucie Ménard.Photo: Émilie Tournevache

La professeure du Département de linguistique Lucie Ménard a obtenu le Ian Gordon Fellow Award. Décerné par l’Université Victoria de Wellington, en Nouvelle-Zélande, ce prix annuel récompense un chercheur pour ses travaux exceptionnels dans un domaine de la linguistique.

Les recherches de la professeure portent, entre autres, sur le développement de la parole chez les enfants, dont ceux qui souffrent de différents troubles de la parole et du langage ainsi que sur le rôle de la vision et de l'audition dans la production et la perception de la parole. Lucie Ménard est la directrice et fondatrice du Laboratoire de phonétique de l’UQAM. Elle possède aussi une expertise en technologies vocales et est directrice adjointe du Centre interuniversitaire de recherche sur le langage, l’esprit et le cerveau ainsi que chercheuse affiliée au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.

La professeure a développé des systèmes de capture de mouvements et d’analyse acoustique au moyen d’une infrastructure de recherche unique financée par la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Les résultats des recherches de Lucie Ménard permettent de concevoir des outils d’aide à la réadaptation en orthophonie et à l’apprentissage des langues.

Le 13 août prochain, Lucie Ménard prononcera la conférence «When Learning to Speak is a Challenge», à l’Université Victoria. La professeure exposera comment les nouvelles technologies comme la capture de mouvements et la réalité virtuelle peuvent aider les orthophonistes à mieux comprendre les troubles de la parole et du langage chez les enfants et à développer de meilleurs traitements. 

 

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE