Une expérience contemplative

Des étudiantes en design présentent une installation éphémère dans la cour du pavillon Judith-Jasmin.

23 Septembre 2019 à 10H03

L'installation éphémère Matière à discours est située dans la cour nouvellement aménagée du transept sud du pavillon Judith-Jasmin.
Photo :Nathalie St-Pierre

S’inspirant de la géomorphologie de la plage et de l’empreinte architecturale du pavillon Judith-Jasmin (J), l’installation éphémère Matière à discours propose une expérience contemplative. Réalisée par les finissantes du DESS en design d'événements Marie-Sophie Bergeron, Sacha Buliard et Clara Seguy, l’œuvre est présentée dans le cadre des activités entourant le 50e anniversaire de l’UQAM, avec le soutien du Partenariat du Quartier des spectacles. L’installation est située dans la cour nouvellement aménagée du transept sud du pavillon J, sur la rue Sainte-Catherine Est.

Le projet a été conçu dans le cadre d’un cours donné par la professeure de l’École de design Céline Poisson, avec la collaboration du professeur du Département de sociologie Jean-François Côté. Le concept a par la suite été développé lors d’un stage offert par le Service des communications, sous la supervision de son conseiller à la promotion institutionnelle Maxim Bonin, également chargé de cours à l’École de design.

Chaque automne, depuis dix ans, l’UQAM propose une installation éphémère dans les espaces publics de son campus, grâce à la participation des étudiants du DESS en design d’événements. Démonstration éloquente du talent et de la créativité des Uqamiens, ces installations contribuent à la vie culturelle du Quartier latin et du Quartier des spectacles.

L’installation éphémère Matière à discours est présentée jusqu’à la fin octobre.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE