Prix Reconnaissance jeunesse

L’étudiant en travail social Nicolas Vandal est récompensé pour sa lutte contre l’intimidation à l’école.

23 Mai 2019 à 9H22

L’étudiant au baccalauréat en travail social Nicolas Vandal a reçu le 15 mai dernier le Prix Reconnaissance jeunesse du Québec, dans la catégorie Éducation. Remis par le gouvernement du Québec pour une deuxième année, les prix Reconnaissance – dont les cinq catégories correspondent aux axes de la Politique québécoise de la jeunesse 2030, soit la santé, l'éducation, la citoyenneté, l'emploi et l'entrepreneuriat – soulignent l’engagement des jeunes et des intervenants jeunesse.

Depuis 10 ans, Nicolas Vandal donne des conférences dans les écoles secondaires afin de sensibiliser les jeunes au problème de l'intimidation. En 2018, Nicolas Vandal comptait parmi les 40 lauréats (35 bénévoles et 5 organismes) ayant reçu le prix Hommage bénévolat-Québec, décerné par le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale. En tant qu'ancienne victime, Nicolas Vandal a publié en 2013 Le cauchemar de l’intimidation: j’ai failli en mourir, son autobiographie dans laquelle il fait part de son expérience et de ce qui lui a permis de s’en sortir. En collaboration avec sa sœur Rébecca, photographe, Nicolas Vandal a créé en 2014 une campagne contre l’homophobie dans laquelle on pouvait voir une série de portraits d'identité judiciaire (mugshots) présentant des personnes lesbiennes, gaies ou bisexuelles (LGB). La campagne Mugshot a été vue par plus de 8000 internautes sur Facebook.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE