Humanités numériques

Un nouveau profil, à mi-chemin entre la recherche et les milieux de pratique, sera offert à la maîtrise en histoire.

13 Décembre 2019 à 10H20

Le profil vise spécifiquement à développer le sens de la critique, de l’analyse et de la synthèse ainsi que la capacité à utiliser des outils informatiques et numériques en recherche et en diffusion du savoir historique.

À compter de l’automne 2020, un nouveau profil consacré aux humanités numériques sera offert à la maîtrise en histoire. À mi-chemin entre la recherche historique et les milieux de pratique, ce profil propose une formation combinant des compétences professionnelles et techniques. «Dans un monde dominé par les nouvelles technologies, les humanités numériques sont profondément ancrées dans les débats sur l’utilité des sciences sociales et humaines», souligne Benjamin Deruelle, professeur au Département d’histoire.

Le profil vise spécifiquement à développer le sens de la critique, de l’analyse et de la synthèse ainsi que la capacité à utiliser des outils informatiques et numériques en recherche et en diffusion du savoir historique. «On y apprendra les apports et les limites des technologies informatiques et numériques dans les domaines liés à l’histoire, par exemple en matière de patrimoine, d’archivistique ou de médiation des connaissances historiques», ajoute le professeur.

À la fin de leur formation, les étudiants seront en mesure d’identifier les exigences, les enjeux et les objectifs d’un projet numérique, d’en organiser la mise en œuvre et d’en suivre le développement jusqu’à sa réalisation. «À travers des cours, des ateliers et des stages, le profil en humanités numériques permet de développer les compétences requises par les employeurs à la recherche de chercheurs et de responsables de projets polyvalents», précise Benjamin Deruelle.

Séance d’information

Une séance d’information sur le nouveau profil aura lieu le 29 janvier, à 13 h 30, au local A-6290. Pour s’inscrire à la séance ou pour toute information relative au profil, on peut contacter le responsable du programme.

Il est possible de faire une demande d’admission à la maîtrise en histoire avant le 1er mars pour le trimestre d’automne 2020.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE