Nouveaux espaces lumineux

Les usagers de la bibliothèque ont accès à des tables munies de lampes, de prises électriques et de ports USB.

22 Janvier 2019 à 14H38

De nouveaux espaces de travail individuels, baignés de lumière naturelle, sont désormais accessibles à la bibliothèque de l'UQAM.
Photo :Nathalie St-Pierre

Les étudiants qui aiment travailler dans la quiétude des bibliothèques de l'UQAM seront heureux d'apprendre que de nouveaux espaces individuels, baignés de lumière naturelle, sont désormais accessibles au pavillon Hubert-Aquin. On peut les découvrir à partir de la bibliothèque des arts (premier étage) et de la bibliothèque des sciences juridiques et politiques (deuxième étage). Les usagers ont accès à des tables munies de lampes, de prises électriques et de ports USB pour brancher leurs appareils.

Amorcés en mars dernier, les travaux de prolongement des bibliothèques visaient à relocaliser le Centre de consultation des livres rares au pavillon Hubert-Aquin, à l’angle des rue Berri et Sainte-Catherine. Le lieu était auparavant occupé en partie par le presbytère de la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes.

Les nouveaux espaces se rattachent aux espaces existants de la bibliothèque, et ce, sur trois niveaux. Au premier étage, la salle A-1280 servira pour le travail individuel et pourra être aménagée comme un laboratoire d’enseignement avec une zone médiatique. Au deuxième étage, la salle A-2108 est exclusivement dédiée au travail individuel et silencieux. Les locaux réservés au travail en équipe seront disponibles dans quelques semaines, une fois la mise en place du matériel audiovisuel terminée. De nombreux ordinateurs, plus performants, seront également ajoutés au deuxième étage.

Depuis l'annonce concernant ces nouveaux espaces sur les pages Facebook et Instagram des bibliothèques, le 21 janvier dernier, les commentaires positifs des usagers se multiplient, les uns vantant la luminosité exceptionnelle des lieux, les autres la présence de prises facilitant le branchement de leurs appareils.

L’ouverture de l’Espace des livres rares et des collections spéciales, situé au rez-de-chaussée de la bibliothèque centrale, est prévue au printemps.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE