Quatre Uqamiens récompensés

Le professeur Yves Gingras et trois diplômés sont honorés par l'Ordre national du Québec.

25 Juin 2019 à 9H30

Le professeur du Département d'histoire Yves Gingras et les diplômés Robert Boily (B.Ed. éducation au préscolaire et enseignement primaire, 1994), Michel Phaneuf (B.Sp. communication, 1977) et Denis Villeneuve (B.A. communication, 1992) ont été nommés chevaliers de l'Ordre national du Québec, le 20 juin dernier, dans le cadre d'une cérémonie qui avait lieu à la salle du Conseil législatif de l'hôtel du Parlement.

Institué en 1984 par le Parlement du Québec, l'Ordre national, qui comporte les grades de grand officier, d'officier et de chevalier, est décerné annuellement à des femmes et à des hommes d'exception qui se sont illustrés dans différentes sphères d'activité de la société québécoise. Cette année, 35 personnes ont reçu l'un des trois grades.

Yves Gingras

Yves Gingras

Yves Gingras s’est distingué comme spécialiste de l’histoire et de la sociologie des sciences, avec sa production savante imposante. Sur le plan international, il s’est grandement démarqué par ses réflexions rationnelles, analytiques et multidisciplinaires qui portent sur l’évolution des sciences et leurs effets sociaux. Excellent vulgarisateur, ce professeur-chercheur influent a aussi brillé par sa notable participation à la célèbre collection Que sais-je? et par sa forte présence médiatique. Il a participé étroitement à la création, en 1997, de l’Observatoire des sciences et des technologies, pour ensuite le diriger et en faire un organe phare incontournable dans le domaine de la mesure quantitative des sciences. L'an dernier, le professeur a reçu le prix Léon-Gérin, la plus haute distinction accordée à un chercheur en sciences humaines et sociales au Québec.

Robert Boily

Robert Boily
Photo: Ordre national du Québec, Patrick Lachance (MCE)

Robert Boily s’est affiché comme l’un des plus importants conseillers scientifiques au Canada, ayant dirigé une multitude de recherches. Les travaux de cet expert en recherche multidisciplinaire ont permis l’élaboration de politiques et de programmes scientifiques à l’échelle nationale et au Québec. Ils ont également suscité la naissance de maintes entreprises innovantes, la création ou la consolidation d’innombrables emplois ainsi que de considérables investissements en recherche et développement. M. Boily a été mandaté pour mener des études d’intérêt national dans les grands domaines de l’énergie et de l’environnement, en plus des secteurs pointus de l’aérospatiale et de l’optoélectronique.

Michel Phaneuf

Michel Phaneuf
Photo: Ordre national du Québec, Patrick Lachance (MCE)

Michel Phaneuf a, le premier, véritablement appris au grand public québécois l’art d’apprécier le vin avec finesse et intelligence. Par ses multiples activités et initiatives, notamment son fameux guide du vin annuel, lancé en 1981, ce vulgarisateur talentueux a fait œuvre d’éducation exceptionnelle. Au fil des ans, il a investi les médias écrits et électroniques pour faire connaître le vin dans ses aspects les plus divers, de la viticulture à la dégustation, révélant ainsi la valeur culturelle de cette noble boisson. Son influence dans la gastronomie et l’art de vivre du Québec a été marquante.

Denis Villeneuve

Denis VilleneuvePhoto: Ulysse Del Drago

Le cinéaste Denis Villeneuve s’est d’abord fait connaître en remportant la Course Europe-Asie. En 1997, il était invité au Festival de Cannes, avec le film collectif Cosmos (1996) et, quelques années plus tard, avec son premier long métrage, Un 32 août sur terre (1998). Après Maelström (2000) et Polytechnique (2009), Incendies (2010) lui a ouvert les portes du cinéma américain, grâce à une première nomination aux Oscars. Puis, la filmographie du réalisateur et scénariste s’est diversifiée pour inclure un suspense psychologique, d’autres films à suspense et des œuvres de science-fiction: Enemy (2013), Prisoners (2013), Sicario (2015), Arrival (2016), et Blade Runner 2049 (2017). En 2017, l'UQAM lui a décerné un doctorat honorifique, 16 ans après lui avoir remis un prix Reconnaissance.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE