Parcours poétique

Un cours unique offert à l'occasion du 50e de l'Université veut inscrire l'apport des poètes uqamiens dans la mémoire collective.

7 Mai 2019 à 11H11

Ouvert aux étudiants de toutes les disciplines, l'atelier Parcours poétique se déploiera en deux parties, à l'automne 2019 et à l'hiver 2020.

Plusieurs grands noms de la poésie québécoise ont étudié ou enseigné à l’UQAM : Pierre Ouellet, Larry Tremblay, Louise Dupré, René Lapierre, Claude Beausoleil, Rachel Leclerc, Isabelle Miron, Nicole Brossard, pour ne nommer que ceux-là. «L’UQAM est l’un des lieux d’expression poétique les plus vivants au Québec, affirme Denise Brassard, professeure au Département d’études littéraires. Depuis la création de l’Université, un grand nombre de professeurs ont contribué à rendre la poésie accessible et à former de nouvelles générations de poètes.»

Afin d’inscrire l’apport des poètes uqamiens dans la mémoire collective, la professeure a créé, en collaboration avec sa collègue Anne-Laure Saives, du Département de management et technologie de l’ESG UQAM, le cours Parcours poétique de l’UQAM. «ll s’agit d’un atelier unique, pensé précisément dans le cadre du 50e anniversaire de l’UQAM», mentionnent les deux professeures.

Œuvres et lieux

Denise Brassard.Photo: Émilie Tournevache

Ouvert à l’ensemble de la communauté étudiante, cet atelier multidisciplinaire vise à réaliser un parcours déambulatoire sur le campus. Ce parcours sera marqué par des balises, qui prendront la forme de bornes interactives, d’affiches ou autres points de repère. «Ce sont les étudiants qui, en équipe, définiront les œuvres et les lieux qu’ils jugent significatifs», souligne Denise Brassard.

«À la différence des étudiants des grandes universités américaines, plusieurs étudiants voient le campus de l’UQAM uniquement comme un lieu de passage, ajoute Anne-Laure Saives. Nous espérons que ce parcours permettra de penser autrement le rapport et l’appartenance aux lieux.»

Un cours en deux volets

Anne-Laure Saives.Photo: Émilie Tournevache

L’atelier Parcours poétique se déploiera en deux parties : le premier volet, offert à l’automne 2019 les vendredis de 14 h à 17 h, se concentrera sur sa portée rétrospective – histoire du campus et de la poésie uqamienne – alors que le second volet, donné à l’hiver 2020, portera sur sa visée prospective – conception et réalisation du parcours. «Puisque la perspective de chaque cours est différente, il est possible de s’inscrire à l’un des deux cours ou aux deux», précisent les professeures.

Le cours est ouvert aux étudiants de toutes les disciplines, la seule condition étant d’avoir réussi au moins trois cours – neuf crédits – universitaires. Il est possible de s’inscrire au premier volet du cours dès maintenant, jusqu’au 10 septembre. Pour le second volet, les inscriptions débuteront en octobre. Chaque volet est limité à 25 étudiants.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE